Les projets de loi monstres de Stephen Harper

C’est le temps de riposter.

Stephen Harper a présenté deux projets de loi omnibus de 400 pages, prétextant qu’ils étaient essentiels à l’implantation de son budget 2012.

En vérité, les projets de loi C-38 et C-45 mettent en œuvre des dizaines de mesures néfastes pour la qualité de vie des Canadiens. Par exemple :

  • saccage des lois sur la protection de l’environnement ;
  • compressions de 36 M$ dans les soins de santé ;
  • augmentation de l’âge minimal pour avoir accès à la Sécurité de la vieillesse ;
  • admissibilité réduite aux prestations d’assurance-emploi ;
  • affaiblissement de l’Agence canadienne d’inspection des aliments ;
  • réduction du soutien accordé à la recherche et au développement, malgré leurs avantages reconnus en matière de création d’emplois ;
  • réduction de la supervision indépendante des activités du gouvernement.

Ces projets de loi ratissent beaucoup trop large pour être étudiés et débattus de façon appropriée. Et ce n’est pas par hasard. Les conservateurs ont décidé, en toute connaissance de cause, de manquer à leurs responsabilités démocratiques envers les Canadiens. C’est inadmissible.

C’est le temps de mettre fin à ces projets de loi monstres antidémocratiques, une fois pour toutes !

Donnez-nous un coup de main. Signez cette pétition :

« Je demande au gouvernement Harper de cesser sa pratique consistant à présenter des projets de loi omnibus au Parlement afin de se désister de ses responsabilités démocratiques envers les Canadiens. »

Légende du monstre budgétaire. Cliquez... si vous en avez le courage.