2014 04 17
Déclaration de Pierre Nantel concernant les sélections canadiennes au Festival de Cannes
Le porte-parole de l'opposition officielle en matière de patrimoine, Pierre Nantel (Longueuil--Pierre-Boucher) a émis la déclaration suivante à la suite des sélections de Cannes:

Au nom de tous les néo-démocrates, je tiens à féliciter chaleureusement les trois cinéastes canadiens dont les films ont été sélectionnés pour la compétition officielle au prestigieux Festival de Cannes.

 Le cinéma canadien est applaudi et reconnu sur la scène internationale en raison de la passion, du talent, de la vision et du dévouement de nos cinéastes. La sélection aujourd’hui des plus récentes oeuvres de David Cronenberg, Xavier Dolan et Atom Egoyan démontre une fois de plus l’extraordinaire qualité du cinéma canadien. Peu importe l’issue de la compétition, leur seule présence est une importante source de fierté partout au pays.

 Je suis confiant que cette reconnaissance continuera d’inspirer les cinéastes canadiens à repousser les frontières de leur art et rappellera au gouvernement en place son rôle pour assurer une visibilité et une viabilité accrues à notre diversité culturelle.

2014 04 17
Le NPD demande à michael chong de bloquer la déforme électorale
Le projet de loi conservateur C-23 va dépouiller va dépouiller des milliers de Canadiens de leur droit de vote

Si le député conservateur Michael Chong est un véritable démocrate, il va joindre sa voix à celle du NPD et voter contre la déforme électorale à la Chambre des communes.

 « Nous allons tout faire pour bloquer l’adoption au Parlement de ce projet de loi néfaste pour la démocratie, a indiqué le chef du NPD, Thomas Mulcair. C’est dans cet esprit que je lance un appel aux députés conservateurs : ayez le courage de vous lever pour défendre le droit de vote de tous les Canadiens! »

 En plus de M. Chong, le NPD va interpeler publiquement d’autres élus conservateurs au cours des prochains jours pour les inviter à joindre les rangs des opposants à cette réforme électorale qui dépouillera de leur droit de vote des milliers de Canadiens en plus de réduire les pouvoirs d’enquête et d’éducation populaire d’Élections Canada.

 « Jamais dans notre histoire un gouvernement a utilisé sa majorité pour faire adopter un projet de loi qui donnera un avantage à son propre parti aux prochaines élections. Cette façon de faire est anti-démocratique et elle doit être bloquée par les parlementaires de tous les partis qui ont la démocratie à cœur », a ajouté le porte-parole du NDP en matière de réforme démocratique, Craig Scott (Toronto—Danforth).

2014 04 17
Le NPD veut un gouvernement transparent et ouvert

Aujourd’hui, le NPD a mis sur la table le projet de gouvernement ouvert et collaboratif qu’il mettra en place s’il est élu en 2015. Un gouvernement du 21e siècle qui ne cache pas les renseignements des Canadiens, mais qui les rend disponibles systématiquement.

 « Les gouvernements conservateurs et libéraux ont créé une culture du secret et de négociation derrière des portes closes à Ottawa, enchaînant les scandales et menant au gouvernement le plus opaque de l’histoire canadienne. En rendant les données du gouvernement disponibles systématiquement, on veut mettre un frein à ces vieilles pratiques », a déclaré le porte-parole du NPD pour le Conseil du Trésor, Mathieu Ravignat (Pontiac).

 Sous les vieux partis, seuls leurs amis savent vraiment ce qui se trame au gouvernement. Le NPD a des solutions pratiques pour améliorer le gouvernement sur le plan de la transparence, de la responsabilité et des services offerts aux Canadiens.

 « Les nouvelles technologies ont permis aux développeurs d’applications, au milieu universitaire et aux citoyens engagés d’utiliser les données du gouvernement pour résoudre des problèmes et d’améliorer les services offerts aux Canadiens, a déclaré la porte-parole du NPD en matière d’enjeux numériques, Charmaine Borg (Terrebonne—Blainville). L’approche des conservateurs en ce qui concerne les données ouvertes a été une grande déception. »

 

2014 04 17
Le NPD presse le ministre Poilievre de retirer son projet de déforme électorale

Le porte-parole du NPD en matière de réforme démocratique, Craig Scott (Toronto – Danforth), a fait parvenir une lettre au ministre Pierre Poilievre lui demandant de retirer le projet de loi C‑23 et de collaborer avec tous les partis afin de rédiger un nouveau projet de loi.

 « En repartant sur de nouvelles bases, j’espère que nous pourrons rétablir la confiance des Canadiens envers le processus électoral et l’institution démocratique qu’est le Parlement. Si nous ne repartons pas sur de nouvelles bases, je pense que les dommages causés à la confiance du public seront irréparables », a écrit M. Scott.

Des experts de toutes les allégeances politiques se sont prononcés contre le projet de loi C‑23. Celui-ci affaiblit notre démocratie en visant à empêcher Élections Canada d’accomplir son travail. De plus, le projet de loi C‑23 ne s’attaque pas aux vrais problèmes qui minent notre processus électoral, comme les appels téléphoniques frauduleux.

2014 04 16
Stephen Harper doit demander la libération du journaliste canadien détenu en Égypte

Le chef de l’Opposition officielle, Thomas Mulcair, a fait parvenir une lettre au premier ministre Stephen Harper lui demandant d’intervenir auprès du gouvernement égyptien pour la libération du journaliste Mohamed Fahmy et de ses collègues.

 « Je vous demande d’agir dans ce dossier et de travailler avec nos alliés afin d’assurer la libération en toute sécurité de Mohamed Fahmy et de ses collègues. Le Canada doit envoyer un message ferme au gouvernement d’Égypte pour l’amener à respecter les droits de la personne et à défendre la liberté d’expression », a écrit Thomas Mulcair.

 Le NPD a demandé à maintes reprises aux conservateurs d’aider à libérer M. Fahmy qui est emprisonné en Égypte depuis décembre 2013. Alors que l’ONU et le président des États-Unis, Barack Obama, ont demandé la libération des journalistes arrêtés en même temps, le gouvernement canadien a jusqu’à présent refusé de le faire.

Ruth-Ellen Brosseau - Adjoint(e) à la circonscription – poste permanent à temps partiel (22,5 heures par semaine)

 

Bureau

Ruth-Ellen Brosseau, députée de la circonscription de Berthier Maskinongé

Lieu

Bureau de la circonscription, Louiseville (QC)

Fonctions

  • Accomplir diverses tâches administratives et liées à la réception
  • Lire, enregistrer et distribuer le courrier, les télécopies et les courriels, et y répondre au besoin
  • Appuyer les autres employés de circonscription dans le traitement des dossiers
  • Interagir avec divers organismes communautaires et du gouvernement fédéral
  • Suivre les événements dans la circonscription
  • Tenir à jour sa base de données et distribuer les envois
  • Représenter la députée lors d’événements et de rencontres, au besoin
  • S'acquitter d'autres fonctions selon les besoins

Compétences

  • Bonnes compétences organisationnelles, capacité de travailler sous pression, de respecter des échéances serrées et de faire preuve d’un bon jugement politique
  • Entregent et excellentes aptitudes à communiquer (oralement et par écrit)
  • Bonnes compétences nécessaires pour la recherche et le traitement des dossiers
  • Solide sens de l’organisation et capacité de travailler avec une supervision minimale
  • Bonne maîtrise de l’informatique incluant l’internet, Windows 7 et MS Office 2010
  • Connaissance du Nouveau Parti démocratique, du mouvement ouvrier, des ministères fédéraux et des organismes communautaires
  • Connaissance de la circonscription de Berthier-Maskinongé et de ses priorités
  • Diplôme universitaire (un atout)
  • Excellente maîtrise du français
  • Véhicule et permis de conduire obligatoires

Salaire

25, 01 $   (Les taux de rémunération sont sujets aux clauses 12 et 21 de la convention collective)

 

Date de fermeture

Le 22 avril 2014

Adressez votre demande à

Comité d’embauche, Services du caucus du NPD


131, rue Queen, pièce 10-02, Ottawa, (ON) K1A 0A6


or: npdrh@parl.gc.ca  


(Le nom du bureau du député ainsi que le poste pour lequel vous soumettez votre candidature doivent figurer dans l’objet de votre courriel)


 




Note : Une convention collective est en vigueur entre UNIFOR (section 232) et le caucus fédéral néo-démocrate. Une période d'appel de dix jours prévue à l'article 15,04 s'applique à ce poste. Toutes les offres de service seront reçues et traitées en toute confidentialité.


Le NPD est un employeur soucieux de l'équité en emploi. Les femmes, les membres des minorités visibles, les Autochtones, les personnes handicapées, les gais et lesbiennes, les bisexuels et les transgenres sont encouragés à postuler. Si vous êtes membre d'un groupe à la recherche d'équité, vous pouvez l'indiquer sur votre demande.


Nous vous remercions d'avoir soumis votre candidature. Seuls les candidats retenus seront contactés


 

2014 04 15
Méfiez-vous des sénateurs qui prétendent vouloir corriger la déforme électorale

Les sénateurs libéraux et conservateurs, qui n’ont pas été élus et qui ne rendent aucun compte, sont bien les dernières personnes à qui on peut faire confiance pour améliorer nos lois électorales.

Les sénateurs ont finalement publié leur rapport sur la déforme électorale, et les amendements proposés dans le rapport majoritaire ne suffiront absolument pas à améliorer ce projet de loi.

Voici une liste des dix principaux éléments qui manquent à ce rapport :

  1. Le commissaire n’aura pas le pouvoir d’obliger une personne à témoigner.
  2. Rien ne garantit que le directeur général des élections aura accès aux dossiers financiers des partis, et ceux-ci pourront encore profiter d’allégements fiscaux de plusieurs millions de dollars sans présenter le moindre reçu.
  3. Rien pour annuler l’interdiction d’utiliser les cartes d’information de l’électeur.
  4. Les amendements visent toujours à fractionner Élections Canada en deux, limitant son rôle de promotion de la participation électorale.
  5. Rien pour rétablir le vote par répondant.
  6. Élections Canada et le commissaire devront obtenir l’autorisation du Conseil du Trésor, et du ministre responsable, pour établir leur budget et leurs dépenses.
  7. Les limites de dépenses ne seront pas abaissées, ce qui augmentera l’influence de l’argent sur la politique.
  8. Ce sera encore les partis qui remportent la victoire qui nommeront les fonctionnaires électoraux dans chaque circonscription.
  9. La hausse des limites de dépenses des groupes d’intérêt et des tiers partis demeurera en vigueur.
  10. Les renseignements concernant les appels automatisés ne devront être conservés que pendant trois ans, ce qui est moins qu’un cycle électoral.

Les sénateurs non élus de Stephen Harper ne devraient pas être les seules personnes à pouvoir modifier ce projet de loi; tous les partis politiques devraient pouvoir participer au processus d’amendement des lois qui gouvernent notre démocratie.

Nous ne faisons pas confiance aux sénateurs conservateurs, qui ont d’ailleurs critiqué les témoins qui ont fait des propositions pour corriger le projet de loi C‑23.

2014 04 15
Alors qu’Obama priorise le droit de vote, Pierre Poilievre s’inspire des tactiques douteuses des Républicains

Lors de son récent discours au congrès du National Action Network à New York, le président américain Barack Obama a discuté des entraves délibérées au droit de vote et des lois concernant l’identification des électeurs.

Tout comme les experts électoraux canadiens, le président Obama a souligné que la fraude liée à l’identification des électeurs est presque inexistante et qu’il serait injustifié d’adopter de nouvelles lois restrictives en la matière, comme l’ont fait les républicains aux États-Unis, et comme souhaitent maintenant le faire Pierre Poilievre et les conservateurs au Canada.

« Soyons clairs. La véritable fraude électorale est commise par ceux qui tentent de nier nos droits en présentant des arguments bidons au sujet de la fraude électorale. »
– Barack Obama, 11 avril 2014

Malheureusement, la déforme électorale correspond exactement à ce que dénonce le président Obama.

Les conservateurs continuent de présenter des arguments bidons au sujet de la fraude électorale, même si presque toutes les irrégularités qui ont été examinées par Élections Canada n’étaient rien de plus que des erreurs administratives. Les conservateurs imposent un projet de loi injuste, qui risque de restreindre le droit de vote de centaines de milliers de Canadiens.

Les Canadiens méritent un gouvernement qui encourage les citoyens à voter et non le contraire. Les Canadiens méritent mieux. 

Directeur, Marketing Interactif

 

Bureau

Le NPD du Canada

Position

Directeur, Marketing Interactif

Lieu

Ottawa, Ontario

Fonctions

Le NPD du Canada est à la recherche d’un directeur Marketing Interactif pour mener d’ambitieux programmes de financement en ligne et d’organisation en vue de l’élection de 2015. Dans le cadre de ses fonctions, la personne interviendra principalement en planification stratégique, en optimisation et en liaison à travers nos équipes. Le candidat choisi devra développer des plans stratégiques et campagnes comprenant l'analyse de la marque numérique, la définition des indicateurs de performance, les mécaniques de conversion et le plan de performance.

Responsabilités :

  • Financement – mettre en œuvre les stratégies de financement
  • Acquisition – bâtir les listes de contact du NPD
  • Courriel – gérer la fréquence, la rédaction, la révision et l’approbation
  • Organisation en ligne -- travailler avec l’équipe Field pour communiquer avec les bénévoles de haut niveau et pour recruter des partisans du NPD qui s’impliqueront en ligne et hors ligne en soutien aux efforts d’organisation.
  • Développement Web -- revoir les besoins en internet de l’organisation et superviser les mises à jour et les nouveaux outils.
  • Mesures – s’assurer que tous les domaines numériques applicables ont un indicateur de performance, mesurer et analyser le rendement, présenter les résultats à l’équipe de direction.
  • Optimisation – Superviser le processus d’optimisation.

Compétences

Le directeur Marketing Interactif devra posséder de l’expérience en gestion de personnel, de projets et de produits dans un environnement évoluant rapidement. Le candidat devrait avoir une expérience professionnelle de haut niveau. L’expérience politique est considérée un atout.

  • Minimum de 3 ans d’expérience dans un poste similaire ;
  • Minimum de 5 ans d’expérience en marketing interactif ;
  • Expertise dans l’organisation et le financement numérique, y compris mener une campagne numérique à l’échelle nationale ou provinciale.
  • Expérience confirmée dans le soutien numérique interservices et/ou à l’échelle de l’organisation
  • Excellentes aptitudes à communiquer à l’écrit et à l’oral
  • Engagement envers les valeurs et la mission du NPD
  • Bilinguisme
  • Préférence donnée à :
    • Expérience en analyse statistique
    • Expérience de travail dans plusieurs domaines reliés au numérique (courriel, revenus, médias sociaux, design et développement)

Date de fermeture

Le 25 avril 2014 à midi HE

Adressez votre demande à

Veuillez faire parvenir votre curriculum vitae par courriel en indiquant en objet Directeur Marketing Interactif à Ingrid Caron, adjointe administrative principale – ingrid@npd.ca .




Nous sommes reconnaissants de l’intérêt porté à notre organisation, mais nous communiquerons seulement avec les personnes retenues pour une entrevue.

2014 04 14
La sénatrice conservatrice Linda Frum attaque (encore) Élections Canada

Même un comité sénatorial dominé par les conservateurs reconnaît maintenant que ce projet de loi C-23 est injuste et recommande des amendements à la déforme électorale. 

C’est bien, mais nous ne pouvons pas faire confiance à des sénateurs non élus et non responsables, dont certains se sont attaqués à des témoins indépendants, afin de corriger la réforme électorale conçue pour servir les intérêts partisans des conservateurs. 

Ce matin, la sénatrice conservatrice Linda Frum tente à nouveau d’expliquer son étrange théorie voulant qu’Élections Canada se place en conflit d’intérêts en veillant à la fois sur l’intégrité du système électoral et en faisant la promotion de la participation électorale. 

« En tentant d’équilibrer ses deux missions différentes, les preuves suggèrent qu’Élections Canada a favorisé la participation électorale au détriment de préserver l’intégrité du processus. »

Essentiellement, elle accuse Élections Canada de laisser voter n’importe qui pour gonfler le taux de participation électorale! 

D’une part,  aucune « preuve » ne suggère qu’Élections Canada ait manqué à son devoir d’assurer l’intégrité du processus électoral.  En fait, mis à part les conservateurs qui ont fait l’objet d’enquêtes et de descentes policières dans le dossier des « in and out » et des appels téléphoniques frauduleux, personne ne remet en cause l’intégrité et l’impartialité d’Élections Canada.

D’autre part, il est absolument faux et irresponsable de laisser croire que l’intégrité de notre système électoral est remise en cause.  L’expert indépendant Harry Neufeld, a d’ailleurs clairement dit qu’il n’avait trouvé aucune preuve de fraude liées au système de répondant.

Voilà maintenant plus d’une semaine que Thomas Mulcair a mis au défi le Premier ministre de nommer un seul spécialiste non lié au Parti conservateur favorable à son projet de réforme électorale. 

Nous attendons toujours…

Les Canadiens méritent mieux qu’un gouvernement conservateur qui invente des faits pour appuyer ses politiques injustes.

Pages

Subscribe to Canada's NDP / NPD du Canada RSS

Ensemble, nous avons su démontrer tout ce que les néo-démocrates peuvent accomplir.

Prenez part à cette initiative, devenez membre dès aujourd'hui.