10 juin 2015

C-51 : les conservateurs ignorent les Canadiens

Hier, malgré l’opposition de la majorité des Canadiens et des experts affirmant que c’est un projet de loi dangereux et qu’il n’existe aucune preuve que cette loi fera que les Canadiens seront plus en sécurité, le Sénat, une institution non élue et non redevable, a adopté le projet de loi sans aucune arrière-pensée.

« Des milliers de Canadiens sont descendus dans la rue pour manifester contre ce projet de loi qui porte atteinte à nos droits et libertés, a affirmé le porte-parole du NPD en matière de sécurité publique, Randall Garrison (Esquimalt-Juan de Fuca). Le terrorisme est une menace bien réelle, mais le gouvernement est responsable de la protection de la sécurité publique et de nos libertés civiles. Il est honteux que les sénateurs conservateurs aient cédé à la peur et à leur division au lieu de prendre position et de défendre les valeurs canadiennes. »

De nombreux experts ont critiqué le projet de loi C-51, affirmant qu’il était dangereux et inefficace, dont d'anciens premiers ministres, l’Association du Barreau canadien et un groupe composé de plus de 100 universitaires et 60 gens d’affaires. Ce projet de loi manque de mesures adéquates de contrôle et de surveillance et est délibérément vague.

« Comme d’habitude, les conservateurs s’adonnent à des jeux politiques au lieu de se tenir debout, a ajouté Randall Garrison. Les Canadiens méritent mieux. »