24 mars 2014

Déclaration de l’opposition officielle au sujet de la motion sur la déforme électorale

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière de réforme démocratique et parlementaire, Craig Scott (Toronto—Danforth) a fait la déclaration suivante à la suite du rejet de sa motion visant à inciter le gouvernement à abandonner C-23:

« Malgré l’opposition grandissante à son projet de loi sur la réforme électorale, le gouvernement conservateur poursuit ses efforts afin de le faire discrètement adopter à toute vitesse. Comme on s’y attendait, il a voté contre ma motion qui invitait la Chambre à rejeter ce projet de loi qui menace les fondements mêmes de notre démocratie en interdisant le vote par répondant, les programmes d’éducation d’Élections Canada et l’utilisation de la carte d’information de l’électeur comme pièce d’identification. Les conservateurs ont refusé de retirer ces éléments de leur projet de loi qui ne fera rien pour contrer la fraude électorale, cette même fraude qui devait pourtant être au cœur de la réforme électorale.

Nous allons continuer à révéler le véritable ordre du jour antidémocratique de ce gouvernement qui souhaite s’accorder un avantage aux prochaines élections, en limitant le droit de vote de milliers de Canadiens et en sapant le système de surveillance électorale. Et la participation citoyenne aux huit assemblées publiques que nous avons tenues depuis deux semaines à travers le pays nous prouve que nous sommes sur le bon chemin. De plus en plus de gens se rendent compte à quel point le projet de loi C-23 est néfaste pour notre démocratie et joignent leurs voix à la nôtre dans nos efforts pour arrêter les conservateurs.

Le NPD poursuivra ses efforts afin d’empêcher le projet de déforme électorale de voir le jour. Le NPD souhaite que ce projet de loi s’attaque aux véritables problèmes qui touchent notre processus électoral comme les appels automatisés frauduleux qui ont été liés à la base de données conservatrice lors de la dernière élection. Le gouvernement a le devoir de renforcer le rôle et les pouvoirs d’Élections Canada plutôt que de l’affaiblir et d’améliorer le taux de participation électorale, de façon transparente et de pair avec tous les partis et les Canadiens.

Le NPD est le seul parti qui travaille pour protéger notre démocratie. Les Canadiens méritent mieux. »