16 janvier 2015

Déclaration du NPD au sujet de Neil Bantleman

Le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires étrangères, Paul Dewar (Ottawa Centre), et le porte-parole de l’opposition officielle en matière d’affaires consulaires, Wayne Marston (Hamilton-Stoney Creek) ont émis la déclaration suivante, aujourd’hui :

« Le NPD est préoccupé par les circonstances entourant l’arrestation, la détention et le procès du citoyen canadien Neil Bantleman à Jakarta, en Indonésie. M. Bantleman est accusé d’un crime très sérieux et pourrait obtenir une peine de 15 années de prison s’il est reconnu coupable.

Nous faisons écho aux préoccupations soulevées par les ambassades des États-Unis, du Royaume-Uni et de l’Australie quant à la détention de M. Bantleman, qui a été emprisonné durant trois mois sans être accusé formellement.

Nous soulevons également le fait que le Département d’État américain a rapporté qu’il y avait de la corruption dans le système judiciaire indonésien et que les conditions de vie des prisonniers sont mauvaises.

C’est pourquoi nous demandons au gouvernement du Canada de faire pression sur les autorités indonésiennes, afin de s’assurer que les droits de M. Bantleman sont respectés tout au long de ce procès, en vertu des normes internationales. »