7 septembre 2015

Déclaration du NPD en réaction au rapport de Condition féminine Canada

Mylène Freeman, candidate du NPD dans Mirabel, a fait la déclaration suivante :

« Il est inacceptable qu’en 2015, au Canada et à travers le monde, les femmes doivent encore se battre pour faire reconnaître leurs droits. Les révélations que l’on retrouve dans le rapport de Condition féminine Canada sur la situation des femmes et des filles au pays, sont très inquiétantes, mais malheureusement, peu surprenantes.

Ce rapport rendu public par une demande d’accès à l’information nous apprend que le Canada a du rattrapage à faire par rapport aux autres pays industrialisés en matière d’égalité. Il nous apprend aussi que la proportion de femmes célibataires et de mères monoparentales qui vivent dans la pauvreté ne cesse d’augmenter, que l’écart de rémunération entre les femmes et les hommes persiste, que le Canada se retrouve au 52e rang des pays en matière d’égalité de la représentativité au Parlement, et que le Canada investit 17 % de moins que la moyenne des pays industrialisés pour les services de garde.

Je suis fière de faire partie d’un parti qui joint réellement la parole aux actes. En 2011, le NPD a fait élire un nombre record de femmes au Parlement. Elles représentaient 40 % de notre caucus. Dans cette élection, jusqu’à présent, 147 de nos candidats sur 338 sont des femmes, ce qui représente une proportion de 43 %. C’est du jamais vu.

Plutôt que de laisser dormir un tel rapport sur les tablettes, le NPD passera à l’action. Nous nous sommes déjà engagés à lancer une commission d’enquête sur les femmes autochtones disparues ou assassinées au cours des 100 premiers jours de notre mandat. Nous rétablirons le Programme d’amélioration des maisons d’hébergement et nous établirons un plan d’action pancanadien d’ensemble pour mettre fin à la violence faite aux femmes et aux filles. Nous investirons davantage dans les programmes de logement abordable et d’itinérance pour créer et maintenir des logements abordables. Nous créerons un programme pancanadien de garderies et d’éducation à la petite enfance qui offrira aux parents des places au coût maximal de 15 $ par jour. »