22 mars 2015

Déclaration du NPD à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau

La porte-parole de l’opposition officielle en matière d’environnement, Megan Leslie (Halifax), a fait la déclaration suivante à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau :

« De l’eau propre, c’est essentiel à la vie.

« Et pourtant, dans le monde, une personne sur six n’a pas accès à de l’eau potable. Chaque année, des millions de personnes meurent de maladies transmises par l’eau. Et toutes les vingt minutes, un enfant meurt d’une maladie liée à l’eau.

« Il est vrai que nous sommes chanceux, au Canada, d’avoir accès à une abondance d’eau potable. Mais malheureusement, plusieurs Canadiens n’ont pas accès à l’eau potable. À l’heure actuelle, 126 communautés des Premières nations doivent composer avec des avis concernant la qualité de l’eau potable ou doivent régulièrement faire bouillir l’eau avant de la consommer.

« Pire encore, les conservateurs ont démantelé les lois canadiennes sur la protection environnementale. Ainsi, des pollueurs menacent nos réserves d’eau potable sans se soucier des conséquences sur nos enfants et nos petits-enfants. Et le changement climatique ne fait qu’aggraver ces problèmes ou en entraîner des nouveaux.

« Malgré la situation, le Canada n’a toujours pas adopté de norme nationale en matière de salubrité de l’eau.

« Le NPD croit que le Canada a besoin d’une politique nationale en matière d’eau afin de s’assurer que le principe de l’accès à l’eau comme droit de la personne soit défendu et afin de protéger le public. Nous devons élaborer des stratégies exhaustives pour protéger nos ressources aquifères ainsi que des mécanismes de contrôle et d’évaluation de la mise en œuvre de ces stratégies. Un mécanisme assurant la responsabilité doit aussi être adopté afin de s’assurer que l’eau est protégée efficacement.

« À l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, nous exhortons le gouvernement à prendre des mesures claires pour protéger l’eau potable au Canada. Après tout, le plus bel héritage que l’on peut laisser aux générations futures, c’est une planète propre et en santé. »