Déclaration du NPD à l’occasion du 6e anniversaire du séisme en Haïti

La porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Hélène Laverdière (Laurier–Sainte-Marie), a émis la déclaration suivante à l’occasion du 6e anniversaire du tremblement de terre en Haïti :

« Déjà six ans se sont écoulés depuis le terrible séisme qui a dévasté Haïti en 2010. Aujourd’hui, nous nous joignons donc au peuple haïtien pour honorer la mémoire des centaines de milliers de personnes disparues lors de cette tragédie.

Notre devoir de mémoire doit être à la hauteur de l’amitié profonde et sincère qui unit nos deux peuples. Alors que le Canada, et tout particulièrement le Québec, est la terre d’accueil d’un si grand nombre d’immigrés haïtiens, il va de soi que nous continuions de prêter main-forte à ce pays dont l’avenir et le succès sont si étroitement liés aux nôtres.  

Nous profitons donc de cette occasion pour demander au gouvernement libéral de tout mettre en œuvre pour faire avancer les projets de reconstruction en Haïti afin de permettre au pays d’enfin tourner la page.

Dans l’histoire du Canada, l’aide internationale a longtemps été l’une des pierres d’assise de notre politique étrangère. Malheureusement, celle-ci a été négligée par les conservateurs au cours de la dernière décennie. Pour rétablir sa réputation sur la scène internationale, le Canada doit y redonner priorité. Les Canadiens peuvent compter sur l’opposition progressiste du NPD pour faire pression sur les libéraux afin d’y parvenir. »