25 mai 2018

Déclaration du NPD sur la Journée internationale des enfants disparus

Le chef du NPD, Jagmeet Singh, a fait la déclaration suivante :

« Chaque jour, 80 enfants en moyenne sont rapportés disparus au Canada. La majorité est heureusement retrouvée dans les heures qui suivent, mais certains parents ne revoient jamais leurs enfants. Pour ces familles dévastées, la douleur et la déchirure accompagnent l’incompréhension.

À l’occasion de la Journée internationale des enfants disparus, souvenons-nous des noms et des visages de ceux qui ne sont jamais rentrés à la maison. Pensons aussi à toutes les familles qui traversent des moments d’angoisse en attendant le retour de leur enfant.

Soulignons également le travail des organisations, des bénévoles et des forces policières qui joignent leurs efforts pour ramener ces enfants à leur famille le plus rapidement possible. Leur dévouement et leur engagement face à ces situations de crise font en sorte que la plupart des enfants sont retrouvés sains et saufs.

Les jeunes des Premières nations et les femmes continuent d’être surreprésentées dans les statistiques d’enlèvements. Malheureusement, 8 enfants sur 10, enlevés et assassinés, sont des filles. C’est une situation qui doit être attaquée de front par tous les paliers de gouvernement, pour lutter contre la crise qui frappe les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées au Canada.

Chaque enfant devrait avoir la chance de grandir, de découvrir la vie et de réaliser ses rêves. Continuons à faire notre part pour que chaque enfant puisse vivre en sécurité et retrouver ses proches à la fin de la journée. »