20 mars 2013

Déclaration du porte-parole pour les questions LGBTT, Randall Garrison, au sujet de son projet de loi sur l’identité sexuelle

Le NPD est fier d’avoir aujourd’hui contribué à combler une lacune dans la législation canadienne sur les droits de la personne, en assurant aux Canadiens trans une protection égale contre la discrimination et la haine basées sur leur identité.

Nous sommes heureux que le projet de loi C-279 ait reçu l’appui de parlementaires de tous les partis. La Chambre des communes reconnaît désormais, en vertu du Code criminel et de la Loi canadienne des droits de la personne, des droits égaux à ceux dont l’identité de genre est différente de leur sexe anatomique soient protégés.

Nous tenons à souligner le travail de tous les individus et organismes qui ont donné leur temps et leur énergie pour faire avancer cette cause importante.

Nous avons fait un grand pas, mais il reste encore beaucoup de travail à faire pour assurer aux Canadiens trans un accès égal aux services les plus simples comme la santé, le logement ou l’emploi. Les citoyens transsexuels et transgenres sont parmi les plus marginalisées et sont trop souvent victimes de harcèlement et d’actes de violence.

Nous exhortons maintenant le Sénat à suivre sans tarder la voie montrée par la Chambre des communes et à adopter C-279, afin de garantir aux Canadiens transsexuels, transgenres et à ceux dont l’identité de genre est différente de leur sexe anatomique les mêmes droits qu’aux autres Canadiens.