Discours de Tom Mulcair à la Mosquée ISNA à Mississauga (Ontario)

As-Salaam Alaikum.

J’aimerais remercier Shaikh Abdullah pour son invitation.

Et merci à Feras Marish pour cette belle prêche.

C’est un véritable plaisir d’être ici avec vous et d’être accompagné de Fayaz Karim, le super candidat du NPD dans Mississauga-Streetsville, que plusieurs d’entre vous connaissent déjà.

Fayaz est une voix forte dans votre communauté et je sais qu’il fera un travail remarquable comme député fédéral pour vous représenter à Ottawa.

Depuis des années, cette mosquée joue un rôle vital à Mississauga, faisant la promotion de l’éducation et de la charité.

Elle a joué un rôle de leader dans la promotion de l’unité – une leçon si importante aux yeux du Prophète Mohammed, que la paix soit avec lui.

C’est cette unité et la certitude inébranlable que nous sommes tous plus forts lorsque l’on se tient ensemble qui m’amène ici aujourd’hui.

Vous savez, je suis le deuxième plus vieux d’une famille de dix enfants.

Nous n’avions pas grand-chose et nous devions travailler dur pour arriver à joindre les deux bouts, comme plusieurs d’entre vous.

Ce n’était pas facile, mais on a appris l’importance de se tenir ensemble, d’être solidaire. Ça a aiguisé notre sens de la communauté et de la générosité.

Ce sont toujours les valeurs qui me guident chaque jour.

Ce sont ces mêmes valeurs qui guident Fayaz et ce sont ces mêmes valeurs qui guident le NPD.

C’est pourquoi notre parti s’est engagé à lutter contre l’islamophobie sous toutes ses formes. La haine n’a pas sa place au Canada.

Et c’est pourquoi nous sommes le seul parti qui s’oppose au dangereux projet de loi « antiterroriste » de Stephen Harper, un projet de loi qui menace les valeurs mêmes sur lequel le Canada est fondé.

Comme tout le monde au Canada, le NPD a été profondément bouleversé par les attaques horribles et odieuses qui ont eu lieu à Ottawa et au Québec l’automne dernier.

Le soir de la fusillade sur la Colline parlementaire, je me suis adressé à la nation et j’ai dit que la violence ne devait jamais alimenter la peur de nos voisins ou amenuiser notre confiance en nous-mêmes.

Malheureusement, le premier ministre a choisi une approche bien différente.

Il a choisi la division, la peur et l’affaiblissement des libertés que nous tentons justement de protéger.

Il a choisi de faire des musulmans – qui sont nos amis et qui font partie de notre famille – les boucs émissaires de son discours politique.

Sinon, pourquoi aurait-il dit que la plus importante menace envers le Canada était l’islamisme et que les mosquées canadiennes étaient responsables du radicalisme?

Les commentaires du premier ministre sont offensants et fomentent l’islamophobie. Il devrait présenter des excuses.

Et pourquoi le gouvernement Harper tenterait-il de convaincre les Canadiens qu’ils doivent choisir entre leur sécurité et leurs libertés?

Vous savez comme moi que c’est un faux choix.

Bien sûr, la protection du public est une priorité absolue pour tout gouvernement et nous savons que la menace terroriste ici comme ailleurs est bien réelle.

La responsabilité du gouvernement, c’est aussi de protéger notre mode de vie et nos valeurs communes.

Et pourtant, les conservateurs de M. Harper ont déposé un projet de loi trop vaste, trop vague et probablement inefficace.

Le projet de loi de M. Harper pourrait nuire à tout Canadien qui n’est pas d’accord avec son gouvernement, peu importe s’il représente une réelle menace ou non.

Malgré les profondes inquiétudes de nombreux spécialistes, dont quatre anciens premiers ministres, le gouvernement tente de faire adopter ce projet de loi à toute vapeur, sans consulter de bonne foi les experts et sans prévoir de mécanisme de surveillance approprié.

La vérité, c’est que le gouvernement de M. Harper ne veut rien savoir de collaborer pour améliorer la sécurité des Canadiens… il ne fait que jouer à des jeux politiques.

Malheureusement, le Parti libéral a choisi la même voie que les conservateurs.

Il y a quelques jours, les libéraux se sont ligués avec les conservateurs et ont appuyé ce projet de loi, malgré les dangers évidents qu’il présente.

Les conservateurs de M. Harper ont réussi à intimider Justin Trudeau et les libéraux et à les convaincre d’affaiblir nos libertés fondamentales.

Ce n’est pas le genre de leadership dont le Canada a besoin.

M. Trudeau fait continuellement preuve de son manque de jugement et de son manque de principes… et ça ne peut que nuire à votre communauté et à votre famille.

Le NPD ne se laissera jamais intimider de la sorte.

Plus que jamais, il est essentiel que les leaders fassent preuve de courage… et qu’ils adoptent une approche équilibrée et fondée sur des principes.

Aux États-Unis, le président Obama travaille avec les collectivités et avec les leaders religieux, offrant son appui aux efforts de lutte contre la radicalisation avant qu’il ne soit trop tard.

Le Canada doit adopter une approche semblable. Malheureusement, le projet de loi de M. Harper ne contient aucun élément de lutte contre la radicalisation.

Que ce soit clair : nous n’avons pas à abandonner les libertés qui nous sont chères afin d’assurer notre sécurité.

C’est pourquoi le NPD demande au gouvernement conservateur de ne pas faire adopter son projet de loi antiterroriste à toute vapeur au Parlement et d’écouter les préoccupations des spécialistes et des Canadiens ordinaires.

Et c’est pourquoi nous demandons au Parti libéral de retirer son appui à ce projet de loi dangereux et de travailler plutôt avec l’opposition officielle pour protéger les libertés fondamentales de tous les Canadiens.

Le NPD sera toujours déterminé à faire régner la justice et l’égalité…

Que ce soit en faisant pression sur le gouvernement pour accroître l’aide offerte aux réfugiés syriens…

Ou en faisant pression sur le premier ministre pour qu’il intervienne personnellement afin de ramener Mohamed Fahmy au Canada.

Chers amis, je suis ici aujourd’hui pour vous dire que le NPD comprend très bien que l’Islam n’est pas un ennemi.

Les musulmans canadiens ont fait des contributions remarquables à ce pays… vous méritez de vivre et d’élever vos enfants sans avoir peur et sans vous sentir constamment soupçonnés.

Je suis fier des liens solides qui unissent le NPD et les communautés musulmanes de partout au Canada.

Et je suis déterminé à continuer à travailler ensemble, afin de créer de la prospérité pour la classe moyenne, d’ouvrir les horizons pour nos enfants et d’assurer l’unité entre tous les Canadiens.

En travaillant ensemble, nous pouvons bâtir un meilleur Canada… et un monde plus paisible et plus respectueux.

Merci!