4 février 2015

La motion du NPD visant à mettre fin à la pauvreté chez les enfants : une victoire pour tous les Canadiens

La députée du NPD, Rathika Sitsabaiesan (Scarborough-Rouge River), accueille favorablement l’adoption de sa motion (M-534) visant à élaborer une stratégie pancanadienne pour mettre fin à la pauvreté :

« Je suis heureuse de voir que tous les partis se sont unis afin d’appuyer ma motion demandant au gouvernement d’éliminer la pauvreté chez les enfants en investissant dans le logement abordable, les services de garderie et les programmes de nutrition pour les enfants. C’est une victoire pour tous les Canadiens.

Tom Mulcair et les néo-démocrates croient que, dans un pays aussi prospère que le nôtre, il n’y a pas de raison qu’un seul enfant ait le ventre vide ou qu’ils n’aient pas d’endroit où vivre.

Le Parlement a adopté la motion du NPD visant à mettre fin à la pauvreté au Canada il y a vingt-cinq ans. Or, le taux de pauvreté chez les enfants est encore trop élevé. Le taux national de pauvreté chez les enfants est de 21 pour cent. Les enfants autochtones et des minorités visibles sont les plus vulnérables. Nous pouvons faire mieux.

Tom Mulcair et le NPD ont un plan concret afin de mettre fin à la pauvreté chez les enfants en aidant leurs parents, notamment en offrant des services de garderie à 15 $ et un salaire minimum fédéral de 15 $ l’heure. Si nous formons le gouvernement plus tard cette année, nous nous engageons à élaborer un plan pancanadien de réduction de la pauvreté assorti d’objectifs et de calendriers mesurables. »