La nouvelle loi sur les réfugiés est injuste et moins transparente

OTTAWA – À quelques jours de la fête du Canada, les conservateurs de Stephen Harper célèbrent la sanction royale d’une nouvelle loi qui – en plus de sabrer dans les soins de santé pour les réfugiés – va nuire à ceux qui trouvent refuge au Canada pour éviter d’être persécutés dans leur pays d’origine, selon la porte-parole du NPD en matière de Citoyenneté et d’Immigration, Jinny Sims.

« Le ministre Kenney célèbre peut-être, mais pour des milliers de personnes vulnérables, aujourd’hui est une bien triste journée », a affirmé Mme Sims (Newton-North Delta). « Le Canada s’est bâti sur l’idée que nous avons la responsabilité de s’occuper les uns des autres, particulièrement des personnes les plus vulnérables. Les conservateurs en font fi avec cette nouvelle législation mesquine et leurs coupes draconiennes. »

Mme Sims a également souligné que la nouvelle loi des conservateurs ne va pas arrêter la traite des personnes et va donner au ministre des pouvoirs très imposants.

« Le ministre s’octroie de nouveaux pouvoirs arbitraires, incluant celui de traiter les réfugiés différemment selon leur mode d’entrée au Canada, a expliqué Mme Sims. Je demande au ministre de prendre un peu de temps lors de la fête du Canada pour réfléchir à l’impact de ces changements, qui vont mettre fin aux rêves de plusieurs qui, de façon légitime, tentent de venir dans notre pays pour échapper à la souffrance et vivre de façon libre. »