7 avril 2013

La protection des renseignements personnels doit être une priorité

Une nouvelle étude révèle que les Canadiens appuient les principes défendus par le NPD dans le projet de loi C-475

Une étude publiée la semaine dernière par le Commissariat à la vie privée démontre l’urgence de se pencher sur la protection des renseignements personnels au pays. En effet, 71% des Canadiens sondés croient que la protection de leurs renseignements personnels sera l’un des enjeux les plus importants auxquels le Canada sera confronté au cours des dix prochaines années, et 97% souhaitent être avertis lors d'une atteinte à leurs données.

« Cette étude révèle la grande inquiétude des répondants par rapport à la protection de leurs renseignements personnels. Les lois protégeant les Canadiens sont vieilles de plus de 10 ans, soit avant l’avènement de Facebook ou de l’iPod, indique la porte-parole du NPD en matière d’enjeux numériques, Charmaine Borg (Terrebonne-Blainville). »

Mme Borg a récemment déposé le projet de loi C-475 qui donnerait aux Canadiens les outils nécessaires pour naviguer en toute sécurité sur Internet et pour participer pleinement à l’économie numérique.

« L’étude du commissariat à la vie privée démontre que les Canadiens sont en accord avec les principes que nous défendons. Le projet de loi C-475 du NPD permettrait de rapidement pallier à l’inaction et au manque de vision des conservateurs dans ce dossier, » conclut la députée.

Le projet de loi C-475 sera débattu le 16 avril prochain à la Chambre des communes.