25 juin 2012

Lancement de la tournée environnementale du NPD en Colombie-Britannique

Des députés participeront aux audiences pour le projet Northern Gateway d’Enbridge et visiteront la route proposée pour l’oléoduc

VANCOUVER — Les députés néo-démocrates de la Colombie-Britannique, ainsi que la chef adjointe du NPD et porte-parole en matière d’environnement, Megan Leslie (Halifax), lancent une tournée de la Colombie-Britannique qui mettra l’accent sur les enjeux environnementaux.

« Nous venons juste de terminer une extraordinaire session parlementaire en tant qu’opposition officielle à Ottawa, a expliqué la chef adjointe du NPD Libby Davies, députée de Vancouver Est. Nous avons travaillé fort pour relayer les préoccupations des Canadiens à la Chambre des communes, et nous continuons maintenant à faire ce travail au sein des collectivités que nous représentons. »

Les députés néo-démocrates parcourront la côte ouest cette semaine pour parler avec les citoyens de la Colombie-Britannique au sujet du trafic des pétroliers et de la proposition de projet d’oléoduc Northern Gateway d’Enbridge. Lundi, ils rencontreront des groupes préoccupés par la protection de l’environnement à Vancouver avant de se rendre à Terrace et à Kitimat.

Pendant toute la session parlementaire, les néo-démocrates ont discuté avec des citoyens de la Colombie-Britannique préoccupés par le récent affaiblissement des lois de protection environnementale, une mesure dissimulée dans le projet de loi sur le budget des conservateurs.

« Avec une seule mesure législative, les conservateurs font progressivement disparaître nos procédures d’évaluations environnementales, éliminent les mesures de protection des habitats de poisson, démantèlent le Centre d’intervention d’urgence pour les déversements pétroliers de la Colombie-Britannique, réduisent les effectifs de la Garde côtière et soustraient le Canada de ses engagement dans le cadre du protocole de Kyoto », s’est indignée Mme Leslie.

« Le projet de loi sur le budget des conservateurs est dévastateur pour la Colombie-Britannique, a expliqué Mme Davies. Nous savons que les députés conservateurs de la province sont également inquiets. Mais il est maintenant clair que les députés conservateurs d’arrière-ban ne sont là que pour entériner à l’aveuglette le programme de Stephen Harper. »

Mardi et mercredi, les députés se rendront à Terrace et à Kitimat pour participer aux audiences du comité mixte d’étude du projet d’oléoduc d’Enbridge. Ils rencontreront également des conseillers municipaux, organiseront un forum de discussion public et visiteront la route pétrolière proposée à Kitimat.