2 novembre 2012

Le gouvernement doit soutenir la stratégie pancanadienne du logement du NPD

Afin de répondre adéquatement aux nombreux besoins en matière d’habitation, le gouvernement conservateur devrait soutenir sans plus attendre la stratégie pancanadienne du logement proposée par le NPD, selon la députée Marie-Claude Morin (Saint-Hyacinthe-Bagot).

Mme Morin a cité un rapport de Banques alimentaires Canada qui dévoilait cette semaine que le recours à l’aide alimentaire avait atteint des sommets au pays. Selon l’organisme, l’augmentation du nombre de logements abordables est la principale piste de solution pour régler le problème. « Or, il n’y a aucun engagement en ce sens dans le dernier budget fédéral, a déploré la députée ce matin à la Chambre des communes. Pourtant, le NPD a des solutions! »

Mme Morin a en effet déposé un projet de loi privé visant l’adoption d’une stratégie pancanadienne pour le logement. Selon le texte législatif, le gouvernement travaillerait avec ses partenaires pour donner à chaque citoyen un logement sécuritaire, accessible et abordable. « Pourquoi les conservateurs ne soutiennent-ils pas cette initiative? », s’est demandé la députée.

La néo-démocrate a rappelé que le Canada était le seul pays du G8 à n’avoir aucun plan à long terme pour l’habitation, même si 1,5 million de familles vivent dans des logements inadéquats. La Fédération canadienne des municipalités, qui représente plus de 2000 villes, a d’ailleurs appuyé le projet de loi de Mme Morin, tout comme des milliers de citoyens qui ont apposé leur signature au bas d’une pétition à ce sujet. D’ici le 28 novembre, le NPD déposera à tous les jours au Parlement une nouvelle pétition réclamant l’adoption d’une telle stratégie. Sur Twitter, cette campagne se déroulera sous le mot-clic #quisepréoccupedulogement.

« Est-ce que le gouvernement acceptera d’écouter la voix des Canadiens pour une fois? », a conclu Mme Morin.