4 septembre 2018

Le NPD demande au gouvernement d’annuler l’expansion de l’oléoduc trans mountain

OTTAWA – Lundi, le chef du NPD, Jagmeet Singh, a demandé au gouvernement libéral d'annuler le projet d’expansion de l’oléoduc Trans Mountain, de réviser le processus d’évaluation des projets énergétiques et d'investir dans des emplois d'énergie propre, pour l'avenir.

« Partout au Canada, les communautés vivent les effets des changements climatiques, avec des inondations sans précédent et des épisodes de chaleur extrêmes qui contribuent aux feux de forêt », a déclaré Singh. « Nous ne pouvons pas ignorer les faits. C’est la nouvelle réalité : les journées seront de plus en plus chaudes et les phénomènes climatiques extrêmes seront de plus en plus fréquents. »

M. Singh a déclaré que le gouvernement devait abandonner le projet d’expansion de l’oléoduc Trans Mountain.

« Investissons plutôt dans des projets d’énergie renouvelable audacieux qui contribueraient, au lieu de nuire, aux efforts pour atteindre nos objectifs en matière de changements climatiques. Cela créerait des emplois pour les travailleurs et les travailleuses d’aujourd’hui, et pour les générations à venir », a-t-il proposé.
« L’approche des libéraux pour évaluer des projets énergétiques, dont l’expansion de Trans Mountain, a consisté à adopter le processus de Harper, un processus qu’ils avaient promis de changer. Nous devons revoir ce processus pour nous assurer que tous les impacts environnementaux sont pris en compte et que les Premières Nations sont pleinement consultées », a-t-il insisté.
« La seule différence entre l'approche des conservateurs et celle des libéraux, c’est 4,5 milliards de dollars que les libéraux ont utilisés pour acheter un oléoduc que personne d'autre ne voulait », a rappelé Singh. « Cette décision n’a pas aidé les travailleurs et les travailleuses, elle n’a pas aidé l’environnement et n’a pas aidé les finances du Canada. Elle n'a aidé que les actionnaires de Kinder Morgan. »