7 mai 2012

Le NPD demande une étude sur la protection des renseignements personnels

OTTAWA

– Selon la porte-parole néo-démocrate en matière d’enjeux numériques, Charmaine Borg (Terrebonne-Blainville), les députés doivent impérativement prendre les mesures qui s’imposent afin d’assurer la protection des renseignements personnels des Canadiens sur des sites Internet comme Google et Facebook.

« Les temps changent et les députés doivent s’adapter. À l’ère numérique, de grands sites Internet, comme ceux de Google et Facebook, stockent une quantité impressionnante de données personnelles, a déclaré Mme Borg (Terrebonne-Blainville). Ces sites sont grandement utilisés par des millions de Canadiens et les utilisateurs doivent avoir l’assurance que leurs renseignements personnels sont protégés. »

Mardi, Mme Borg déposera une motion à débattre au sein du Comité permanent de l’accès à l’information, de la protection des renseignements personnels et de l’éthique, demandant qu’une étude soit menée afin d’évaluer les mesures prises par Google, Facebook et autres médias sociaux afin de protéger les renseignements personnels de leurs millions d’utilisateurs canadiens.

« Les députés ont la responsabilité de faire preuve de jugement et de répondre aux réalités changeantes de la protection de la vie privée en ligne. Nous entrons dans une nouvelle ère en ce qui a trait à la gestion des données et la protection de la vie privée des Canadiens, alors que les études de marché accordent une valeur sans précédent à nos renseignements personnels. Les députés doivent agir maintenant », a conclu Mme Borg.

Si cette motion est adoptée, l’étude tiendra des audiences avec d’importants spécialistes du domaine au cours des prochains mois.