25 février 2015

Le NPD dénonce la tentative du Sénat de bloquer les droits des trans

En cette journée contre l’intimidation, le NPD déplore la tentative du Sénat non élu de bloquer le projet de loi C-279 visant à protéger les droits des personnes transgenres alors qu’il a été adopté par les élus de tous les partis de la Chambre des communes il y a deux ans.

« La tentative du Sénat de faire obstruction à ce projet de loi qui pourrait enfin donner aux personnes trans le droit à la protection et à l’égalité qu’ils méritent, est déplorable. Le projet de loi a été largement étudié et approuvé par les députés. J’enjoins le Sénat à faire de même », a déclaré le porte-parole en matière de LGBT, Randall Garrison (Esquimalt – Juan de Fuca).

Le projet de loi C-279 qui vise à interdire la discrimination sur la base de l’identité sexuelle est attendu depuis très longtemps. Les personnes transgenres sont parmi les plus marginalisées et son adoption permettrait de faire un pas de géant vers l’égalité. Mais si le Sénat propose de l’amender, il entraînera sa mort au feuilleton, sans possibilité qu’il soit à nouveau étudié à la Chambre avant la tenue des prochaines élections.

« Il s’agit là d’une autre raison pour abolir le Sénat. Les tactiques d’obstruction du Sénat pour empêcher l’adoption de projets de loi qui ont reçu l’aval des députés doivent cesser. Il est grand temps de reconnaître que les Canadiens transgenres ont droit aux mêmes protections et droits dont l’ensemble des Canadiens bénéficient déjà. »