Le NPD et l'organisation Représentation équitable au Canada veulent la proportionnelle mixte

L'organisation sur Représentation équitable au Canada et le chef du NPD Thomas Mulcair ont réitéré leur engagement à faire de l’élection de 2015 la dernière élection inéquitable de l’histoire du Canada en adoptant un système de représentation proportionnelle mixte.

«Le système électoral sureprésente certains groupes et réduit au silence d'autres personnes. Nous pensons que les Canadiens méritent un système proportionnel où chaque vote compte, a dit M. Mulcair. Nous avons déposé une motion simple demandant à tous les partis de s'engager à remplacer notre système inéquitable, mais les conservateurs et les libéraux ont voté contre. »

Un système de représentation proportionnelle mixte a déjà été adopté en Écosse, en Nouvelle-Zélande et en Allemagne où il a accru non seulement la participation électorale, mais aussi la représentation des femmes et d’autres groupes marginalisés au Parlement.

«Le taux de participation aux élections est en chute libre au Canada et nous savons qu'un système proportionnel serait en mesure de mieux refléter les choix politiques de tous les Canadiens en plus de les encourager à aller voter, a ajouté le député Murray Rankin (Victoria). »

« Il est temps que la composition des députés de la Chambre des communes soit le reflet du vote populaire, a poursuivi Randall Garrison (Esquimalt – Juan de Fuca).»

« Représentation équitable Canada travaille d'arrache-pied depuis 10 ans pour que la réforme électorale soit à l'agenda parlementaire et une importante étape vient d'être franchie, a conclu la présidente de l'organisme pour la région de Victoria, Wendy Bergerud.»

Le système de représentation proportionnelle mixte permettrait aux Canadiens de continuer d’élire des députés locaux tout en assurant que le nombre de sièges obtenus par chaque parti à la Chambre des communes correspond au pourcentage exact du vote populaire.