10 février 2014

Le NPD lutte pour le droit de vote des Canadiens

Le NPD lance une pétition à travers le pays pour rallier les opposants au projet de loi C‑23, le projet de réforme électorale déposé par les conservateurs.

« Plutôt que de s’attaquer à la fraude électorale, les conservateurs ont déposé un projet de loi qui minera notre démocratie, a affirmé le porte-parole du NPD en matière de réforme parlementaire, Craig Scott (Toronto–Danforth). Une fois de plus, les conservateurs démontrent qu’on ne peut pas se fier à eux pour améliorer nos lois électorales. Leur projet de loi vise à museler Élections Canada et à avantager le Parti conservateur. »

En effet, le nouveau projet de loi conservateur ferait en sorte qu’il serait plus difficile pour les citoyens de voter, mais plus facile pour les amis du pouvoir d’influencer la politique avec leur argent. Les cartes d’identité électorales et le recours aux répondants ne seraient plus acceptés, ce qui empêcherait des milliers d’étudiants, d’aînés et de membres des Premières Nations de voter.

Mais encore, en vertu de ce projet de loi C‑23, Élections Canada ne serait plus autorisé à parler publiquement de démocratie et de l’importance de voter, à mener des recherches et à sensibiliser les Canadiens à des programmes tels que la Semaine de la démocratie et le Vote étudiant. Alors même que le taux de participation électorale est en baisse, toutes ces mesures n’ont aucun sens.

« Nous invitons tous les Canadiens à se joindre à nous et à se prononcer contre ce projet de loi antidémocratique », a affirmé M. Scott.

Pour consulter le site de la pétition :

http://petition.npd.ca/protegeons-notre-democratie