Le NPD passe à l’action pour protéger les lacs et rivières du Canada contre les microbilles

Le NPD utilisera demain sa motion de journée d’opposition pour proposer des mesures visant à protéger les lacs et rivières du Canada de la pollution causée par les microbilles de plastique.

« La meilleure façon de traiter le problème de la pollution, c’est la prévention, a déclaré la porte-parole du NPD en matière d’environnement, Megan Leslie (Halifax). Le Canada doit se joindre aux autres nations qui ont décidé d’interdire les microbilles dans les produits utilisés quotidiennement afin de protéger nos lacs, nos rivières et notre environnement. »

Les microbilles sont de minuscules billes de plastique qui se trouvent dans des produits de consommation comme les nettoyants faciaux, les gels de douche et les dentifrices. On en trouve en grande concentration dans les Grands Lacs, particulièrement en aval des grands centres urbains, ainsi que dans les sédiments du fleuve Saint-Laurent.

La motion se lit comme suit :

« Que, de l'avis de la Chambre, les produits contenant des microbilles qui s'immiscent dans des produits de consommation entrant dans l’environnement peuvent avoir de graves effets nocifs, par conséquent le gouvernement devrait immédiatement adopter des mesures afin d’ajouter les microbilles à la liste des substances toxiques contrôlées par le gouvernement en vertu de la Loi canadienne sur la protection de l'environnement (1999). »