18 avril 2015

Le NPD présente une motion pour protéger la côte ouest des déversements d’hydrocarbures

Après le dernier déversement d’hydrocarbures qui a eu lieu récemment près de la côte de Vancouver, le NPD demande aux conservateurs d’annuler immédiatement les compressions en sécurité maritime et soulèvera la question au Parlement lors de leur prochaine journée d’opposition.

« Ce déversement doit être une sonnette d’alarme : les compressions des conservateurs mettent la côte de la C.-B. en danger », a déclaré le chef du NPD, Tom Mulcair. Un gouvernement du NPD rouvrira la base de la Garde côtière de Kitsilano que les conservateurs ont fermée ainsi que le centre des services de communications et de trafic maritimes d’Ucluelet. Nous empêcherons aussi la fermeture prévue des centres de Vancouver et de Comox. »

Lundi, le porte-parole du NPD en matière de pêches et océans, Fin Donnelly (New Westminster – Coquitlam) déposera une motion demandant aux conservateurs d’annuler les compressions liées à sécurité maritime, aux interventions en cas de déversements d’hydrocarbures et à la capacité de nettoyage environnemental de la côte de la Colombie-Britannique.

« La côte est essentielle à notre économie, à notre écosystème et à notre culture. Nous avons la responsabilité de la protéger pour les générations à venir , a déclaré M. Donnelly. Les Canadiens peuvent faire confiance au NPD pour réparer les dommages causés par les conservateurs de Stephen Harper. »

Le texte de la motion se lit comme suit :

Que, de l’avis de la Chambre, le récent déversement toxique de combustible de soute dans le port de Vancouver nous rappelle le caractère vulnérable de nos eaux côtières et que par conséquent, le gouvernement doit renverser ses compressions en matière de sécurité maritime, d’intervention en cas de déversements d’hydrocarbures et de capacités de nettoyage environnemental à Vancouver et ailleurs sur les côtes de la Colombie Britannique en : a) assurant la réouverture de la base de la Garde côtière de Kitsilano; b) assurant la réouverture du centre des Services de communications et de trafic maritimes de Ucluelet récemment fermé ;et c) en annulant le plan de fermeture des centres des Services de communications et de trafic maritimes de Vancouver et Comox.