4 avril 2013

Le NPD sonne l’alarme au sujet du déficit commercial

Les performances commerciales du Canada suivent une tendance préoccupante

OTTAWA – Le déficit commercial courant du Canada a gonflé sous les conservateurs et la situation continue de se détériorer. En comparant 18 nations commerçantes semblables, y compris les États-Unis et l'Australie, on voit que le Canada figure tout au bas de la liste en matière de performance commerciale. Selon l’analyse, cette tendance semble vouloir s’empirer.

Parmi les dix-huit nations comparées, huit affichaient un surplus commercial alors que cinq affichaient un déficit, mais étaient en voie d’amélioration. Parmi les cinq pays en fin de peloton et dont le déficit commercial continuait de s’accentuer, le Canada affichait le pire bilan.

« Les piètres performances économiques du Canada ne sont pas seulement attribuables au marasme économique mondial, a affirmé le porte-parole du NPD en matière de commerce international, Don Davies (Vancouver Kingsway). Si c'était le cas, les économies semblables à la nôtre seraient dans une position semblable. Même les États-Unis, notre plus important partenaire commercial, a considérablement réduit son déficit commercial depuis 2006. »

En 2012, le Canada affichait un déficit commercial courant de 67 milliards $. C’est une chute de 85 milliards $ par rapport à l’excédent commercial de 18 milliards $ du Canada en 2006, soit la première année au pouvoir des conservateurs.

Don Davies a indiqué qu’il y avait un aspect qualitatif plutôt troublant à notre déficit commercial.

« En plus de l’accroissement de notre déficit commercial, le déficit commercial du secteur manufacturier a presque quadruplé depuis 2006, s’établissant à un peu plus de 100 milliards $.

C’est le genre de problème qui ne peut se régler simplement en signant de nouvelles ententes commerciales, a ajouté M. Davies. Et ces problèmes ne se régleront pas par magie simplement en signant des ententes commerciales. Pour inverser la tendance, le Canada a besoin d’une approche systématique ciblée qui se concentre sur les industries qui exportent des produits à valeur ajoutée et qui fournissent des emplois bien rémunérés permettant de subvenir aux besoins des familles."

PDF du déficit commercial