2 décembre 2014

Le NPD veut instaurer la proportionnelle mixte

Le NPD profitera de sa journée de l’opposition de mercredi pour porter à l’attention du gouvernement la nécessité d’instaurer un système électoral proportionnel mixte pour veiller à ce que l’élection de 2015 soit la dernière élection inéquitable.

« Si les conservateurs et les libéraux sont de véritables démocrates, ils vont voter avec nous. Le système actuel où l'on peut gouverner sans avoir l'aval de la majorité de la population a assez duré. Il faut que chaque vote compte », a signalé le porte-parole en matière de réforme démocratique, Craig Scott (Toronto–Danforth).

En compagnie de ses collègues Murray Rankin (Victoria) et Randall Garrison (Esquimalt – Juan de Fuca), M. Scott a présenté la semaine dernière le plan du NPD pour instaurer un système électoral proportionnel mixte d’ici 2019 et faire en sorte que l’élection de 2015 soit la dernière élection inéquitable.

La motion déposée aujourd’hui vise à ce que la diversité et les choix politiques de tous les Canadiens soient mieux reflétés en adoptant un système de représentation proportionnelle.

Le texte de la motion se lit comme suit :

Que, de l’avis de la Chambre : a) la prochaine élection fédérale devrait être la dernière menée sous le système uninominal majoritaire à un tour actuel, qui a permis à maintes reprises à des partis appuyés par une minorité d’électeurs d’obtenir une majorité de sièges, ou sous tout autre système selon lequel le vainqueur rafle tout; b) une forme de représentation proportionnelle mixte constituerait le meilleur système électoral pour le Canada.