10 juin 2013

Le NPD veut sauver le nom et le mandat du Musée canadien des civilisations

OTTAWA – Le NPD appuiera des amendements au projet de loi conservateur C-49, afin que le Musée canadien des civilisations puisse conserver son nom et son image de marque internationalement reconnue.

« Le gouvernement tente à nouveau de changer l’histoire canadienne et de reforger nos établissements historiques à son image », a dénoncé le porte-parole du NPD en matière de patrimoine, Pierre Nantel (Longueuil-Pierre-Boucher).

En plus de modifier le nom du musée, le projet de loi C-49 élimine une partie importante de son mandat, soit celui de créer et de conserver des collections pour la « recherche et la postérité ». Le gouvernement a tenté de minimiser l’importance de ses changements au mandat du musée, mais plusieurs spécialistes se disent inquiets.

« En vertu de ce projet de loi, le musée le plus populaire du Canada ne serait plus un centre de recherche qui garantit l’inclusion des différentes versions de notre histoire, soit celle des Anglais, des Français, des Premières Nations ou des communautés culturelles », a déploré Pierre Nantel.

« Les conservateurs n’ont consulté personne avant de déposer ce projet de loi. Ils ont commencé à faire des changements, même si le projet de loi n’a pas encore été adopté par le Parlement. Ils interviennent dans la gestion de nos musées, qui devraient être indépendants et ils musèlent les historiens, les archivistes et les bibliothécaires, a déclaré le porte-parole adjoint du NPD en matière de patrimoine, Andrew Cash (Davenport)