16 février 2015

Les conservateurs font passer leurs intérêts avant ceux de la classe moyenne

La porte-parole du NPD en matière d’industrie, Peggy Nash (Parkdale—High Park), a émis la déclaration suivante suite au rejet de sa motion :

« Au cours des dix dernières années, les conservateurs n’ont pas réussi à bien gérer l’économie et ce sont les familles de la classe moyenne qui en payent le prix. Les Canadiens travaillent plus dur que jamais, mais ils arrivent à peine à se sortir la tête de l’eau.

Or, les conservateurs continuent d’offrir des allègements fiscaux aux grandes entreprises et essayent même d’en offrir encore plus aux 15 % les plus riches du Canada.

Les Canadiens méritent mieux.

Tom Mulcair et le NPD savent que le plus important atout économique du Canada est sa classe moyenne. Nous avons demandé à maintes reprises aux conservateurs d’agir immédiatement afin de bâtir une économie équilibrée et afin de favoriser la création d’emploi dans le secteur manufacturier et dans les petites entreprises.

Plutôt que de faire cela, les conservateurs ont décidé de tourner le dos aux Canadiens.

Pour avoir une classe moyenne florissante, il faut d’abord avoir une économie diversifiée qui tire parti des qualités reconnues du Canada et qui saisit les nouvelles opportunités. Le plan du NPD visant à mettre l’économie au service des Canadiens inclut l’offre de services de garderie à 15 $ par jour, la réduction des impôts des petites entreprises et des investissements dans le secteur manufacturier, qui stimuleront l’économie et permettront la création de la prochaine génération d’emplois de la classe moyenne. »