20 avril 2015

Les conservateurs refusent de protéger la côte Ouest

Le porte-parole du NPD en matière de Pêches et Océans, Fin Donnelly (New Westminster—Coquitlam), a émis la déclaration suivante à la suite du rejet de sa motion:

« Les néo-démocrates savent que le gouvernement fédéral a le devoir de protéger les côtes de la Colombie-Britannique contre les déversements d’hydrocarbures.

C’est pourquoi nous demandons au gouvernement conservateur de renverser ses compressions en matière de sécurité maritime, d’intervention en cas de déversements d’hydrocarbures et de capacités de nettoyage environnemental sur la côte Ouest.

Le récent déversement de combustible de soute dans le port de Vancouver nous rappelle le caractère vulnérable de nos eaux côtières. Le NPD a profité de la première journée d’opposition qu’il disposait à la suite du déversement d’hydrocarbures pour demander aux conservateurs de renverser leurs compressions irresponsables.

Si la base de la Garde côtière de Kitsilano était fonctionnelle, elle aurait pu répondre au déversement en six minutes avec les outils adéquats pour empêcher aux hydrocarbures de se propager. Or, seul un bateau pneumatique était disponible à ce moment-là.

Ce déversement a endommagé la vie marine et a obligé les autorités locales à fermer 16 plages en raison de préoccupations en matière de santé publique. Au lieu de se servir de cette accident comme avertissement et d’agir immédiatement pour améliorer la capacité de la C.-B. à mieux gérer les déversements d’hydrocarbures, les conservateurs vont de l’avant avec des fermetures irresponsables.

Les Canadiens méritent mieux.

Un gouvernement néo-démocrate renversera les fermetures de la base de la Garde côtière de Kitsilano, du centre des Services de communications et de trafic maritimes de Ucluelet et annulera le plan de fermeture des centres des Services de communications et de trafic maritimes de Vancouver et Comox.

Nos côtes sont d’une importance cruciale pour notre économie, notre écosystème et notre culture. Les Canadiens peuvent faire confiance au NPD de Tom Mulcair pour réparer les dégâts causés par les conservateurs de Stephen Harper. »