21 avril 2015

Les conservateurs s'entêtent à aider les plus riches à coups de milliards

«Les conservateurs s’entêtent, l’économie en souffre et la classe moyenne en paie le prix. »

Les Canadiens s’attendaient à un budget fédéral centré sur leurs priorités et qui réponde aux besoins de la classe moyenne. Ils ne s’attendaient pas à un budget qui répond seulement aux besoins des plus riches de notre société. Après dix années d’incompétence et de déficits conservateurs, les familles canadiennes et les petites entreprises travaillent plus fort que jamais, mais continuent de perdre du terrain.

« Les seules idées pour créer des emplois dans ce budget viennent des recommandations du NPD concernant les petites entreprises, a déclaré le chef du NPD, Tom Mulcair. Les conservateurs ont raté l’occasion de réaliser des investissements intelligents pour créer des emplois stables et à temps plein, des places en garderie et des logements abordables. »

Les mesures proposées en matière de transport en commun et d’infrastructures sont limitées et les dispositions sont tellement compliquées qu’elles empêcheront les fonds de se rendre aux municipalités. La proposition des conservateurs est loin de la politique urbaine du NPD, qui prévoit un financement permanent, stable et prévisible pour le transport en commun.

Le NPD s’oppose aux cadeaux fiscaux qui n’aident en rien la classe moyenne. Les conservateurs refilent une facture de plusieurs milliards de dollars pour les cadeaux offerts aux grandes entreprises et aux Canadiens les mieux nantis. On n’a qu’à penser à la hausse du plafond des cotisations au compte d’épargne libre d’impôt (CÉLI) ou encore au régime inéquitable de fractionnement du revenu.

« Au lieu de proposer des mesures pour aider les familles de la classe moyenne, les conservateurs s’entêtent à donner des milliards aux mieux nantis avec ce budget préélectoral, a déploré le porte-parole adjoint du NPD en matière de finances, Guy Caron (Rimouski-Neigette—Temiscouata—Les Basques). Les conservateurs s’entêtent, l’économie en souffre et la classe moyenne en paie le prix. »

Le budget conservateur maintient les inégalités des revenus et des richesses et ne fait rien pour lutter contre la pauvreté chez les enfants. Tom Mulcair et le NPD se battent pour les petites entreprises, pour générer la croissance économique tout en protégeant notre environnement. Le NPD va continuer de se battre pour les familles, car la vitalité de l’économie canadienne dépend d’une classe moyenne solide et croissante.