19 décembre 2017

Les libéraux brisent une autre promesse d’échéancier concernant le rétablissement du courrier à domicile

JONQUIÈRE — Hier, la ministre responsable de Postes Canada, Carla Qualtrough, a indiqué qu’elle repousserait de nouveau la réponse de son ministère à deux rapports reçus il y a un an, dont un du comité multipartite des opérations gouvernementales qui recommandait de rétablir la livraison du le courrier à domicile.

« Promesse brisée après promesse brisée. Tout d’abord, on s’est fait promettre par les libéraux qu’ils allaient répondre aux rapports au printemps, ensuite on nous a parlé de l’été. Une fois rendu à l’automne, ils repoussent l’échéancier à la fin de l’année 2017. Il y a quelques semaines, nous nous sommes assurés d’avoir l’heure juste en demandant à la ministre elle-même en comité et à la Chambre des communes de réitérer sa promesse, et elle a dit que nous recevrions une réponse avant Noël 2017. Et maintenant, on apprend qu’à nouveau les libéraux repoussent l’échéancier qu’ils ont eux-mêmes fixé, a déclaré la porte-parole du NPD pour Postes Canada, Karine Trudel (Jonquière). C’est un enjeu de la plus grande importance pour plusieurs communautés; j’ai l’impression que les libéraux rient des Canadiens. »

Rappelons que pendant la dernière campagne électorale, les libéraux avaient promis de rétablir le service de livraison du courrier à domicile. En mai 2016, la ministre responsable du dossier à l’époque avait semblé vouloir revenir sur cet engagement cette promesse en affirmant que son gouvernement ne rétablirait pas nécessairement le service de livraison du courrier à domicile.

« Depuis 2014, des centaines de milliers de personnes ont perdu leur service de courrier à domicile et elles ont clairement signalé aux libéraux qu’elles souhaitaient que ce service soit rétabli rapidement. Ces foyers apprennent aujourd’hui que Justin Trudeau et son gouvernement continuent de traîner les pieds dans ce dossier, a ajouté le porte-parole du NPD pour les services publics et l’approvisionnement, Erin Weir (Regina—Lewvan). Comme l’a mentionné Justin Trudeau, les gens s’attendent à un certain niveau de service de leur gouvernement. Il est clair qu’avec la performance de son gouvernement, les Canadiens sont déçus de son efficacité à remplir ses promesses. »