11 septembre 2018

Les plus riches du Canada donnent aux libéraux

SURREY - De l'information accessible sur les donateurs libéraux pourrait aider à expliquer la réticence du gouvernement libéral à abolir les échappatoires fiscales, à resserrer les règles sur les paradis fiscaux à l'étranger et à fournir de meilleurs services dont la population canadienne a besoin maintenant, selon le NPD.

« À maintes reprises, nous avons vu les libéraux faire passer les intérêts des personnes et des entreprises les plus riches devant ceux des gens ordinaires, a déclaré le chef du NPD, Jagmeet Singh. Est-ce vraiment surprenant? Pas si vous suivez la piste de l'argent. Cinquante-six pour cent des 100 personnes les plus riches au Canada font des dons aux libéraux. »

En novembre 2017, le magazine Canadian Business a publié la liste des 100 familles les plus riches du Canada. En croisant cette liste avec de l'information provenant d'Élections Canada et de la base de données Follow the Money de Postmedia, on constate que 56 de ces familles ont fait des dons au Parti libéral et 61 en ont fait au Parti conservateur.

« Plus de 3,5 millions de personnes au Canada ne peuvent pas se payer les médicaments dont elles ont besoin, et les économistes disent qu'une assurance-médicaments universelle ferait économiser des milliards de dollars aux gens, alors nous devons nous demander pourquoi le gouvernement libéral ne la met pas en place dès maintenant? Est-ce que ce sont des donateurs liés aux compagnies d'assurances ou pharmaceutiques qui ont influencé cette décision?, a demandé M. Singh. Les Canadiens et les Canadiennes méritent des réponses. »

Le NPD a réclamé une assurance-médicaments universelle pour réduire les coûts que les gens doivent assumer pour les soins de santé dont ils ont besoin, mais le gouvernement libéral a refusé de s'y engager et fait du surplace en commandant encore d'autres études. Le ministre libéral des finances, Bill Morneau, a déjà déclaré publiquement qu'il préconisait un modèle qui comblerait les lacunes. Ce modèle n'entraînerait pas une diminution significative des coûts pour la population canadienne, mais il protégerait les profits des compagnies d'assurances et pharmaceutiques.

« Trop de personnes au Canada se demandent pourquoi elles se retrouvent toujours coincées. Elles ont besoin de quelqu'un qui est de leur côté, plutôt que des gouvernements qui favorisent le un pour cent le plus riche, a ajouté M. Singh. Les député·es du NPD sont déterminé·es à obtenir les solutions dont les gens ont besoin maintenant. »