6 novembre 2017

Mettons fin au vol des pensions

OTTAWA – Le porte-parole du NPD en matière de pensions, Scott Duvall, a présenté aujourd’hui son projet de loi d’initiative parlementaire visant à mettre fin au vol des pensions au Canada. À la suite du lancement de la campagne « Mettons fin au vol des pensions » en septembre, et de consultations auprès de travailleurs et d’intervenants d’un bout à l’autre du pays, M. Duvall a déposé son projet de loi pour protéger les pensions que les travailleurs et les retraités méritent.

« Les lois actuelles en matière de faillite au Canada ne protègent pas les pensions et les prestations des travailleurs. Les pensions auxquelles les travailleurs ont droit ne sont rien d’autre que des salaires qu’ils mettent de côté jusqu’à leur retraite; c’est aussi simple que cela. Il devrait être illégal de détourner, de retenir ou de saisir ces fonds. Voilà pourquoi nous demandons au gouvernement libéral de corriger ces lois afin d’empêcher les grandes entreprises de faire passer les actionnaires, les banques et les créanciers avant leurs employés lorsqu’elles demandent la protection de la loi sur les faillites, a déclaré M. Duvall. Depuis trop longtemps, les libéraux et les conservateurs font passer les initiés bien branchés – et les compagnies et multinationales qu’ils représentent – en premier, et demandent aux travailleurs canadiens de se contenter de moins. C’est inacceptable. »

Le NPD veut uniformiser les règles du jeu pour tous les Canadiens et soutenir la sécurité de la retraite en apportant des changements aux lois fédérales en matière de faillite, de sorte que les pensions et les prestations de santé de nos travailleurs reçoivent la même considération que les créanciers garantis. Actuellement, de grandes multinationales se servent des lois inadéquates du Canada en matière de faillite pour s’emparer de l’argent destiné aux pensions des travailleurs et le détourner afin de payer leurs créanciers garantis, qui sont souvent leur société mère.

« Les libéraux ont fait campagne en promettant d’améliorer la sécurité de la retraite pour les Canadiens. Cependant, ils ont refusé de corriger les règles qui permettent à des compagnies de faire main basse sur les fonds de pension des travailleurs. Les travailleurs ont honoré leurs obligations en matière de pension; les entreprises doivent en faire autant, a ajouté la porte-parole adjointe du NPD en matière de travail, Karine Trudel. Ces changements importants contribueront à bâtir une économie qui profite à tout le monde, pas seulement aux privilégiés et aux amis du pouvoir. Le NPD continuera de se battre pour un Canada qui fonctionne pour tout le monde, et s’assurera que les entreprises et les multinationales ne puissent pas voler les pensions que les travailleurs et les retraités méritent. »