Avec cœur et courage, nous pouvons
bâtir un meilleur avenir.

Jagmeet est un ancien avocat, un militant des droits de la personne et le chef du Nouveau Parti démocratique du Canada.

Jagmeet a grandi à Scarborough, St. John’s et Windsor et il a été député provincial en Ontario de 2011 à 2017. Le 1er octobre 2017, il est devenu chef du NPD du Canada. Les valeurs qu’il a assimilées durant sa jeunesse sont les valeurs qui le guident pour bâtir un Canada plus juste et équitable où tout le monde peut réaliser ses rêves.

Sa famille a une histoire semblable à celle de plusieurs familles canadiennes.

Les parents de Jagmeet sont venus au Canada dans l’espoir d’une vie meilleure. Sa famille a travaillé fort pour joindre les deux bouts afin que Jagmeet, son frère et sa sœur puissent réaliser leurs rêves et croire que tout est possible.

« Ma mère est la personne qui a eu la plus grande influence sur moi. Lorsque j’étais enfant, elle m’a enseigné que nous sommes tous liés les uns aux autres. Elle m’a expliqué que si une personne souffre, tout le monde souffre. »

Jagmeet a refusé de laisser les défis auxquels il a fait face durant son enfance le définir.

Comme toutes les personnes qui sont différentes, Jagmeet a été victime de beaucoup d’intimidation à l’école, ce qui lui donnait l’impression de ne pas avoir sa place. Mais même à cette époque, il savait qu’il n’était pas seul.

Les valeurs qu’il a intégrées durant sa jeunesse sont aussi les valeurs qui le guident aujourd’hui.

Les défis auxquels Jagmeet a été confronté durant sa jeunesse ont formé son caractère et ont nourri sa passion pour la justice. Il a développé une sensibilité face à l’injustice vécue par tant de personnes et, par solidarité, il s’est engagé à se battre contre toutes les formes d’injustices.

« J’ai vu dans mon entourage des enfants qui avaient autant d’habiletés et qui méritaient autant de respect et de dignité que les autres, mais qui ne pouvaient pas espérer réaliser leurs rêves seulement parce que leur famille n’en avait pas les moyens. Cela m’a paru incroyablement injuste. »

À l'adolescence, Jagmeet a découvert le pouvoir de la langue.

Les parents de Jagmeet lui ont dit que dans leur enfance, leur langue n’était pas respectée, ce qui les a mené à se sentir honteux. Il a découvert que les Québécois et Québécoises ont fait face à des pressions similaires en lien avec leur langue et leur identité, et il a rapidement fait un parallèle entre les deux situations. À l’âge de 13 ans, il a commencé à apprendre le français, une langue qu’il continuera à aimer et à apprendre toute sa vie.

Jagmeet s’est retroussé les manches pour aider sa famille dans les moments difficiles.

Alors que Jagmeet était à l’université, son père est tombé malade et ses parents n’étaient pas en mesure de travailler. Jagmeet est devenu la seule source de revenus de sa famille. Il a commencé à travailler dans le commerce de détail et a fait de son mieux pour soutenir son frère et sa sœur jusqu’à ce que leur père se soit rétabli.

C’est ce qui a poussé Jagmeet à croire qu’il est possible de faire mieux.

À l’université, Jagmeet était un militant passionné qui s’est battu contre la hausse des droits de scolarité. Il a étudié en droit afin de pouvoir soutenir des organismes communautaires qui luttaient contre la pauvreté, contre les hausses des droits de scolarité et en faveur d’un accès égal à la justice pour les communautés marginalisées.

Jagmeet a fait le saut en politique en 2011.

Les gens pour lesquels Jagmeet s’est battu avaient besoin d’un allié au gouvernement, alors il a décidé de se porter candidat. Dès le départ, Jagmeet s’est fait dire qu’un néo-démocrate ne pourrait jamais remporter un siège dans la région de Peel. Il a refusé de croire les cyniques.

« Les groupes avec lesquels j’ai travaillé pour lutter contre la pauvreté, la hausse des droits de scolarité et les inégalités se sentaient seuls dans leur combat. Ils n’avaient aucun allié vers qui se tourner au gouvernement. Ils avaient besoin d’un partenaire. »

Jagmeet croit que la clé du succès est de donner le pouvoir aux jeunes.

En mobilisant les jeunes et en leur offrant une occasion d’exercer leur leadership dans leur communauté, Jagmeet et son équipe ont fait mentir leurs détracteurs et ont gagné. Jagmeet n’a pas perdu une minute pour se mettre au travail.

« Je crois que, lorsque vous offrez une place aux jeunes pour qu’ils exercent leur leadership, vous investissez en eux. Vous leur donnez l’occasion de prendre des responsabilités et de faire partie de quelque chose de plus grand qu’eux. »

En tant que député provincial, Jagmeet a continué sa bataille pour la justice.

Jagmeet a utilisé la tribune qu’il avait comme député et leader adjoint du NPD de l’Ontario pour lutter pour une société plus juste. Il s’est battu pour faire cesser la pratique discriminatoire du contrôle aléatoire d’identité. Il a pris la parole à maintes reprises pour réclamer de bons emplois et mettre fin aux emplois précaires. Il s’est aussi battu pour protéger et étendre la propriété publique de nos services et infrastructures publics.

« La particularité du NPD et des néo-démocrates c’est que nous sommes non seulement choqués par les inégalités, nous consacrons toute notre énergie à les combattre. »

Jagmeet a lancé sa campagne pour devenir chef du NPD du Canada le 15 mai 2017.

Il est convaincu que le Canada peut être un endroit où tout le monde à la chance de réussir si nous travaillons ensemble. Il a mené une campagne qui portait sur les inégalités, les changements climatiques, la réconciliation et la réforme électorale.

« Pour réaliser des progrès par rapport à ces enjeux et vraiment améliorer la vie des gens, nous devons former le gouvernement. Nous le devons aux Canadiens et Canadiennes. »

Le 1er octobre 2017, Jagmeet est devenu chef du NPD en l’emportant au premier tour du scrutin.

En tant que chef, Jagmeet se dévoue corps et âme pour bâtir ce Canada. Il est déterminé à se battre pour apporter des solutions aux problèmes criants auxquels les gens sont confrontés. Cela signifie se battre pour de bons emplois pour réduire les inégalités. Cela signifie d’avoir un véritable plan pour notre environnement qui tient compte des travailleurs et travailleuses et de leurs familles. Et cela signifie aussi travailler à une véritable réconciliation avec les peuples autochtones.

Jagmeet et Gurkiran se marient en février 2018.

Gurkiran, une entrepreneure et une humaniste, a épousé Jagmeet au début de 2018, quelques mois seulement après avoir aidé Jagmeet à se faire élire comme chef du NPD.

Avec cœur et courage, Jagmeet est déterminé à faire une véritable différence dans la vie des gens.