Canada's NDP

Skip to main content

18 novembre 2022

Alors que les lits des soins intensifs pour enfants débordent, le NPD exhorte les libéraux à résoudre la crise des soins de santé

Le chef du NPD du Canada, Jagmeet Singh, a fait la déclaration suivante :

« Alors que les lits en service de pédiatrie débordent d’enfants malades, les parents sont terrifiés et nos travailleuses et travailleurs de la santé de première ligne sont épuisés. Partout au pays, les travailleuses et travailleurs de la santé peinent plus que jamais à gérer l’afflux de patients, alors que les parents attendent plus longtemps que jamais des soins pour leurs enfants malades.

Les hôpitaux annulent toutes les opérations chirurgicales non urgentes, le personnel est redéployé dans les services d’urgence et les unités de soins intensifs, et certains hôpitaux sont obligés de dire aux parents qu’il n’y a plus de lits pour leurs enfants malades. Après deux ans de pandémie de COVID-19, nos travailleuses et travailleurs de la santé méritent du respect et devraient avoir les ressources nécessaires pour faire leur travail. Et avec les ressources adéquates, les parents ne vivraient pas actuellement dans la crainte que leurs enfants tombent malades.

Si j’étais premier ministre, je m’assiérais avec les provinces et les territoires et je ne partirais pas avant d’avoir trouvé une solution pour que nos enfants reçoivent les soins dont ils ont besoin. Le gouvernement fédéral a la responsabilité de s’assurer que notre système de soins de santé répond aux besoins des Canadiennes et Canadiens et que nos travailleuses et travailleurs de la santé ont le salaire, le respect et le soutien qu’ils méritent.

Notre système de santé est en état de crise : les familles, et plus grave encore, les enfants, en sont réduits à être privés de l’aide dont ils ont besoin. Les familles ne peuvent pas se permettre d’attendre pendant que les premiers ministres conservateurs et le gouvernement libéral continuent de se renvoyer la balle. Elles ont besoin que nous agissions, et ce, dès maintenant. Les néo-démocrates vont continuer de se battre jusqu’à ce que cette crise soit résolue dans nos hôpitaux pour enfants, afin que les travailleuses et travailleurs de la santé, les familles et les enfants aient le respect et les soins qu’ils méritent. »