21 février 2019

Débarrassons-nous des tarifs et aidons le secteur de l’acier et de l’aluminium maintenant, dit le NPD

OTTAWA – Après neuf mois de tarifs douaniers dévastateurs imposés par le président des États-Unis, Donald Trump, et en raison de l’échec du gouvernement libéral de Justin Trudeau à les faire retirer, les compagnies et les travailleurs et travailleuses du Canada sont ébranlés. Malgré les assurances données par le gouvernement libéral, les témoignages de la part d’entreprises, de travailleurs et de travailleuses au Comité du commerce international ont révélé qu’en raison de cette situation, des compagnies ont fermé et du personnel a été licencié.
« En dépit des demandes du NPD pour des mesures immédiates et pour que le gouvernement libéral rassemble toutes les parties prenantes dans un plan pour nos entreprises et notre main-d’œuvre, les compagnies, les travailleurs et les travailleuses du Canada ont été abandonnés à leur sort, a déclaré la porte-parole du NPD pour le commerce international Tracey Ramsey. La ministre a continué à dire que son gouvernement était préparé, mais à la lumière de notre étude, les faits suggèrent le contraire. Les mesures d’aide ne se rendent pas là où elles sont le plus nécessaires. Tout le secteur est en crise. Le gouvernement doit agir de toute urgence pour aider les compagnies, les travailleurs et les travailleuses du Canada à survivre. »
À la fin du mois d’août 2018, alors que les négociations sur le nouvel ALENA s’intensifiaient, les néo-démocrates ont demandé au gouvernement libéral de ne pas signer l’accord commercial tant que les tarifs douaniers sur l’acier et l’aluminium resteraient en vigueur. Malgré les avertissements du NPD, le gouvernement libéral a fait adhérer le Canada à cet accord sans d’abord négocier le retrait de ces tarifs néfastes. Ce geste a suscité une grande déception chez les entreprises, les travailleurs et les travailleuses partout au pays. Les témoignages devant le Comité ont exprimé cette déception. En signant l’accord, le Canada perdait son meilleur outil de négociation pour l’élimination de ces tarifs douaniers illégaux et dévastateurs.
« Le secteur de l’acier et de l’aluminium a eu une année très difficile et ne voit pas la lumière au bout du tunnel. Des compagnies mettent la clé dans la porte; des travailleurs et des travailleuses perdent leur emploi. L’immobilisme du gouvernement libéral est source de stress pour les familles et des communautés entières, a ajouté Mme Ramsey. Le gouvernement libéral doit immédiatement lancer une révision des mesures de soutien qui sont offertes, en consultant exhaustivement les intervenants et les syndicats. Il est essentiel de répondre à leurs véritables besoins, dans un effort sincère pour aider à soutenir les entreprises et à préserver les emplois partout au pays. Attendre passivement après Donald Trump ne suffit pas; nous devons agir rapidement. »