9 mai 2019

Déclaration du NPD à l’occasion du 27e anniversaire de la catastrophe de la mine Westray

Jagmeet Singh, le chef du NPD, a fait la déclaration suivante :

« Il y a 27 ans aujourd'hui, 26 mineurs sont allés travailler sous terre à la mine Westray, à Plymouth, en Nouvelle-Écosse, et ne sont jamais retournés dans leur famille. Nos pensées vont aux familles et à la communauté touchées par cette tragédie, en particulier aux personnes qui n'ont toujours pas obtenu la justice qu'elles méritent.

Aujourd'hui, les néo-démocrates honorent la mémoire de ceux qui ont perdu la vie dans ce désastre en milieu de travail qui était évitable. Il s'agit d'une occasion solennelle pour nous tous et toutes de réfléchir à ce que nous avons appris ce jour-là, à la manière dont une mauvaise surveillance et un mépris de la sécurité des travailleurs et travailleuses peuvent former une combinaison mortelle.

La catastrophe de la mine Westray a été un catalyseur de changement dans la législation qui permet d'intenter des poursuites criminelles à des employeurs pour de la négligence entraînant des décès en milieu de travail.

Encore aujourd'hui, près de 1000 personnes meurent au travail chaque année au Canada, et seules quelques accusations ont été portées. Et une seule peine de prison a été prononcée.

Nous avons la responsabilité d'en faire plus.

Au Canada, les gens ont le droit de savoir que leurs proches et eux-mêmes sont en sécurité au travail. Les néo-démocrates reconnaissent ce droit et vont continuer à lutter pour améliorer la santé et la sécurité au travail et pour veiller à ce que les lois protégeant les travailleurs et travailleuses contre les accidents, les maladies et les décès soient appliquées. »