19 décembre 2018

Déclaration du NPD sur le cadeau d'un milliard des libéraux aux compagnies de pétrole et de gaz

Le porte-parole du NPD en matière d’environnement, Alexandre Boulerice, a fait la déclaration suivante :

« Après presque neuf ans de promesses, les gouvernements libéraux et conservateurs successifs n'ont pas réussi à éliminer les subventions aux combustibles fossiles, et le gouvernement libéral actuel vient d'annoncer un autre cadeau d’un milliard de dollars aux sociétés pétrolières et gazières sans garantie de création ou de maintien d'emplois. C’est inacceptable.

Il n'est pas étonnant que les gens de l’Alberta soient frustrés. Les gouvernements libéraux et conservateurs successifs ont promis qu'ils résoudront ces problèmes, mais ils n'ont pas appris qu'on ne peut pas simplement faire approuver un pipeline sans respecter les droits constitutionnels fondamentaux. Au lieu de cela, ils continuent d'essayer les mêmes tactiques boiteuses et d'obtenir les mêmes résultats. Et le faible leadership de Justin Trudeau n'a pas réussi à rassembler les provinces.

Nous savons que les Canadiens et Canadiennes de nos secteurs manufacturiers et des ressources naturelles travaillent fort pour subvenir aux besoins de leurs familles. Les néo-démocrates continueront de réclamer des mesures qui appuient l’ensemble des travailleurs et travailleuses avec une stratégie fédérale d'action pour le climat qui prévoit des investissements dans une transition qui crée des emplois durables dès maintenant et qui ne laisse personne de côté.

Les scientifiques du monde entier ont confirmé que la lutte contre les changements climatiques nécessitera la collaboration de tout le monde. Malheureusement, les politiques des libéraux – qu'il s'agisse du maintien des subventions aux combustibles fossiles, de l'adoption des objectifs inadéquats des conservateurs en matière d'émissions, du refus de fermer la porte sur Énergie Est ou de l'achat du pipeline Trans Mountain – entraînent le Canada dans la mauvaise direction.

Les néo-démocrates savent que, pour lutter efficacement contre les changements climatiques, nous devons nous attaquer au problème par tous les moyens possibles, c'est-à-dire établir des objectifs ambitieux assortis de mesures visant à ce que le gouvernement rende des comptes, prendre des mesures concrètes pour réduire les émissions et investir dans la construction de l'économie de l’énergie propre dont nous avons besoin maintenant. »