22 janvier 2019

Déclaration du NPD sur le nouveau Guide alimentaire canadien

Le porte-parole du NPD en matière de santé, Don Davies, a fait la déclaration suivante :

« Le Guide alimentaire canadien est une source vitale d'information sur la nutrition pour des millions de Canadiens. Il s'agit du document du gouvernement fédéral le plus lu.
Les néo-démocrates croient que le Guide alimentaire canadien devrait être fondé sur les meilleures données scientifiques disponibles en matière de nutrition. Cette mise à jour pourrait modifier ce que nos enfants mangent à l'école, ce que les patients se font servir dans les hôpitaux, comment nous nous renseignons sur les aliments et, en fin de compte, comment les épiceries font leurs provisions.
C'est pourquoi les néo-démocrates sont heureux de constater que le nouveau Guide alimentaire canadien comprend un certain nombre de nouvelles recommandations fondées sur des données probantes pour une saine alimentation, comme le remplacement des boissons sucrées par de l'eau et la limitation de la consommation d'aliments hautement transformés.
Comme prochaine étape, les néo-démocrates réclament la mise en oeuvre d'exigences efficaces en matière d'étiquetage sur le devant de l'emballage pour aider les Canadiens à choisir des produits à faible teneur en sodium, en sucre ou en gras saturés. La surconsommation de sodium, de sucres ou de graisses saturées augmente le risque d'une variété de maladies chroniques, dont l'obésité, les maladies cardiovasculaires et le diabète.
Il est également important de se rappeler que de nombreux Canadiens n'ont pas les moyens de suivre les recommandations nutritionnelles du Guide alimentaire. Selon une recherche menée par la Dre Valerie Tarasuk de l'Université de Toronto, plus de 4 millions de Canadiens, dont 1,15 million d'enfants, vivent dans des foyers qui ont de la difficulté à se nourrir.
Le gouvernement fédéral pourrait réduire considérablement l'insécurité alimentaire au Canada en collaborant avec les provinces et les territoires pour garantir l'accès universel à des repas nutritifs aux enfants des écoles canadiennes. Le Canada est actuellement le seul pays du G7 qui n'a pas de programme national d'alimentation scolaire. »