12 juin 2019

Il est temps de mettre en place un régime d'assurance-médicaments universel, dit le NPD

OTTAWA - Aujourd'hui, Jagmeet Singh, le chef du NPD, et Don Davies, le porte-parole du NPD en matière de santé, ont encore une fois demandé au gouvernement de Justin Trudeau d’instaurer immédiatement un régime d’assurance-médicaments universel à payeur unique, comme le recommande le rapport Hoskins.

« Partout au pays, les gens ont de la difficulté à se payer leurs médicaments. Aujourd'hui, le Dr Hoskins et le conseil consultatif sont arrivés à la même conclusion que tous les autres groupes d'expert.es et toutes les études sur le sujet avant eux : l'assurance-médicaments devrait être intégrée à notre système public de soins de santé afin de couvrir tout le monde, a déclaré M. Singh. Maintenant, est-ce que les libéraux vont continuer de défendre les grandes sociétés pharmaceutiques et le lobby de l'assurance, ou est-ce qu’ils vont se tenir aux côtés de la population canadienne et du NPD et enfin mettre en œuvre cette promesse qu'ils ont abandonnée il y a plus de 20 ans? »

« Pour des raisons cliniques, éthiques et économiques, les commissions nationales, les comités fédéraux et les conseils consultatifs ont recommandé depuis les années 1940 l’instauration d’une assurance-médicaments publique et universelle. Il est grand temps de le faire, a ajouté M. Davies. Les Canadiens et Canadiennes attendent depuis des décennies, et des gens tombent malades et meurent parce qu'ils n'ont pas accès aux médicaments dont ils ont besoin. Les bénéfices d’une assurance-médicaments universelle sont indéniables. »

Depuis son congrès de fondation en 1961, le Nouveau Parti démocratique milite en faveur d'une couverture des médicaments d'ordonnance pour l’ensemble des Canadiens et Canadiennes, sans égards à leur capacité de payer. Le programme électoral libéral de 1997 promettait d'élaborer un « plan national et un échéancier pour l'introduction d'une couverture publique universelle pour les médicaments d'ordonnance médicalement nécessaires », mais cet engagement a été abandonné en raison des pressions de l'industrie, et il n'a pas été mis en œuvre par les gouvernements libéraux depuis.

« La position des néo-démocrates est claire : nous sommes aux côtés des Canadiennes et des Canadiens. Nous les aiderons à avoir accès aux médicaments dont ils ont besoin, a insisté M. Singh. C'est pourquoi, il y a deux mois, nous avons dévoilé notre plan pour mettre en place un régime public universel d'assurance-médicaments à payeur unique qui couvrira tout le monde au Canada d’ici 2020. »

« La population canadienne ne peut pas faire confiance aux libéraux de Justin Trudeau ni leur donner un chèque en blanc pour défendre les intérêts des grandes compagnies pharmaceutiques et d'assurance, a conclu M. Davies. Avec un gouvernement néo-démocrate, l'assurance-médicaments universel deviendra une réalité au Canada. »