26 juillet 2019

Jagmeet Singh veut mettre fin à la vente d’un terrain fédéral dans le secteur riverain

Singh à Toronto se bat pour obtenir plus de logements abordables.

TORONTO - Le chef du NPD, Jagmeet Singh, et la candidate néo‑démocrate de Spadina–Fort York, Diana Yoon, étaient dans le secteur riverain de Toronto vendredi pour demander aux libéraux de Justin Trudeau d’arrêter la vente d’un terrain fédéral de premier ordre sur lequel ils comptent laisser construire des condominiums de luxe.

Le terrain, dit Jagmeet, devrait plutôt servir à atténuer la pénurie de logements abordables.

« Trop de gens à Toronto se débattent chaque mois avec le coût du logement, a déclaré Jagmeet. Ils et elles sont coincé∙es dans un endroit trop cher, surpeuplé ou même dangereux. Ils et elles ne peuvent pas trouver ou n’ont pas les moyens de se payer un logement décent pour y installer leur famille. Les libéraux de Justin Trudeau font de belles promesses concernant la crise du logement, puis changent d’avis et vendent cette propriété fédérale à des promoteurs immobiliers pour construire des condominiums chics et coûteux pour les plus riches. Justin Trudeau tient une petite partie de la solution dans ses mains et il la remet aux développeurs immobiliers. »

Le site de 1,2 acre situé au 200 Queens Quay Ouest, en face du centre Harbourfront, est maintenant commercialisé par la Société immobilière du Canada pour le développement résidentiel privé. Selon la société d’État, le site a le « potentiel d’appuyer un projet d’aménagement historique de deux tours de 55 et 45 étages au‑dessus d’un podium de 10 étages ». Il n’y aura pas d’obligation d’inclure des logements abordables dans l’aménagement.

Entre temps, plus de 100 000 ménages sont sur la liste d’attente des logements sociaux à Toronto. On y retrouve plus de personnes qui sont en attente que de personnes qui vivent actuellement dans les logements abordables disponibles.

« Les gens travaillent de plus en plus fort pour garder la tête hors de l’eau. Les gens de ma collectivité se sentent pris∙es au piège par le coût élevé du logement, a déclaré Mme. Yoon. Justin Trudeau et les libéraux font de beaux discours sur le logement, mais dès que les micros sont éteints, Justin Trudeau agit au mieux pour les promoteurs, plutôt que pour les Torontoises et Torontois. »

Avec La Vision du NPD, nous nous engageons à créer 500 000 logements abordables de qualité au cours des dix prochaines années, dont la moitié en cinq ans. En partenariat avec les provinces et les municipalités, nous renforcerons la capacité des prestataires de logements sociaux, communautaires et abordables et des coopératives d’habitation. Nous accorderons la priorité au logement abordable lorsque des terrains fédéraux seront vendus et aiderons à atteindre des objectifs ambitieux en matière d’environnement et d’efficacité énergétique.

Les faits:

  • 34 pour cent des personnes qui habitent Toronto déclarent dépenser plus du tiers de leur revenu pour payer leur logement[1].
  • Toronto compte à elle seule 102 049 personnes sur la liste d'attente pour un logement subventionné[2].
  • Pour se payer un appartement moyen de deux chambres à coucher sur Bay Street, une personne devrait travailler à temps plein et gagner 73,17 $ de l'heure[3].
  • Un travailleur au salaire minimum devrait travailler 79 heures par semaine pour se payer un appartement moyen d'une chambre à coucher à Toronto, et 96 heures par semaine pour un appartement de deux chambres à coucher[4].
  • L'investissement fédéral proposé par le NPD commencerait par un financement supplémentaire de 5 milliards de dollars au cours de la première année et demie.

[1] Ratesupermarket.ca. “Four in Ten Renters are Overspending on Housing in Canada, Survey,” June 2019. https://www.newswire.ca/news-releases/four-in-ten-renters-are-overspending-on-housing-in-canada-survey-816818392.html
[2] City of Toronto. “Social Housing Waiting List Reports,” 2019 Total Active Applications, Q1. https://www.toronto.ca/city-government/data-research-maps/research-reports/housing-and-homelessness-research-and-reports/social-housing-waiting-list-reports/
[3] MacDonald, David. “Unaccomodating: Rental Housing Wage in Canada,” Canadian Centre for Policy Alternatives, July 2019, p. 5. https://www.policyalternatives.ca/unaccommodating
[4] Ibid