12 avril 2019

Le ministre des Finances doit mettre en place des mesures de sauvegarde pour l’acier avant qu’il ne soit trop tard

OTTAWA – Aujourd’hui, une motion du NPD demandant au ministre des Finances de mettre en place des mesures de sauvegarde permanentes pour l’industrie de l’acier canadienne a été adoptée unanimement par la Chambre des communes.

« L’adoption de cette motion envoie un message fort au gouvernement libéral : on ne peut plus rester les bras croisés pendant que des milliers d’emplois dans le secteur de l’acier sont en péril, a déclaré la porte-parole du NPD en matière de commerce international, Tracey Ramsey. Le dumping illégal d’acier polluant et produit à bas coût au Canada par d’autres pays fait mal à nos travailleurs et travailleuses, à nos entreprises et à nos collectivités. Le ministre des Finances doit agir avant qu’il ne soit trop tard et mettre en place des mesures de sauvegarde. »

La motion du NPD presse le ministre des Finances de suivre l’exemple de l’Union européenne et de mettre en place des mesures de sauvegarde afin de protéger les travailleurs et travailleuses de l’industrie de l’acier. Le Canada a jusqu’au 27 avril 2019 afin de mettre en place ces mesures. Le ministre des Finances doit agir maintenant afin d’éviter de mettre à risque les emplois canadiens du secteur de l’acier.

Voici le texte de la motion adoptée aujourd’hui :

« Que, étant donné qu'un grand nombre des 23 000 emplois directs et des 100 000 emplois indirects de l'industrie sidérurgique canadienne sont menacés et que bon nombre de nos partenaires économiques, comme l'Union européenne, protègent leurs travailleurs à l’aide de mesures de sauvegarde permanentes, la Chambre exhorte le ministre des Finances à appliquer des mesures de sauvegarde permanentes pour notre industrie de l'acier afin d’éviter la date limite du 27 avril 2019. »