25 juin 2019

Le NPD critique la lenteur des développements dans le dossier du train à grande fréquence

TROIS-RIVIÈRES – Aujourd’hui, le chef du NPD, Jagmeet Singh, et le porte-parole du NPD en matière de Transport, Robert Aubin, demeurent perplexes face à l’annonce des libéraux de Justin Trudeau de financer une autre étude, en collaboration avec la Banque de l’infrastructure du Canada (BIC), afin d’examiner la proposition de VIA Rail relativement au projet de train à grande-fréquence (TGF) dans le corridor Québec-Toronto.

« Le train à grande-fréquence est un projet porteur qui stimulera les économies régionales, réduira nos émissions de gaz à effet de serre et simplifiera la vie de nombreuses personnes. Je suis fier du travail de Robert Aubin dans ce dossier. Il a depuis longtemps reconnu le potentiel du TGF et il a travaillé avec acharnement à faire pression sur le gouvernement libéral de Justin Trudeau afin que ce dernier reconnaisse la nécessité du projet, a mentionné Jagmeet Singh. Malheureusement, ce que les libéraux nous annoncent aujourd’hui est très décevant. Après un mandat complet, ce gouvernement libéral n’a fait que des études et ce qu’il annonce encore une fois ne garantit en rien la construction du TGF. »

Le projet de train à grande fréquence fait consensus parmi les principaux acteurs du développement économique et social. Non seulement permettra-t-il la création d’emplois de qualité, mais le TGF permettra de réduire de manière considérable nos émissions de gaz à effet de serre. Ce projet de transport collectif, avec une voie dédiée au transport passager, permettra aux retraité.es, gens d’affaires. travailleur.ses et étudiant.es de se déplacer rapidement et confortablement à l’intérieur du le corridor le plus peuplé du pays.

« Les gens sont vraiment déçus d’apprendre que ce n’est pas la construction du train qui est annoncée, mais qu’il s’agit encore d’une autre étape ne garantissant pas la réalisation du projet, a déclaré Robert Aubin (Trois-Rivières). Il semblerait plus facile pour le ministre Morneau d’investir 4,5 milliards dans un pipeline que pour le ministre Garneau d’investir le même 4,5 milliards dans un projet structurant pour les collectivités résidant dans le corridor le plus densément peuplé au Canada. On voit clairement où sont les priorités des libéraux de Justin Trudeau! »

Le NPD croit que la lutte contre les changements climatiques est une occasion d’améliorer le quotidien des gens. Dans son plan environnement, intitulé Le courage d’agir : Pour l’urgence climatique et des emplois de qualité, les néo-démocrates s’engagent à aller de l’avant avec le train à grande fréquence. Ce projet s’inscrit notamment dans la stratégie d’électrification des transports du NPD.