28 février 2019

Le NPD demande aux libéraux d’accompagner l’aide humanitaire au yémen d’un arrêt des exportations d’armes en arabie saoudite

OTTAWA – Les néo-démocrates sont ravi.es d’apprendre que le gouvernement fédéral a enfin répondu à l’appel des Nations Unies réclamant du financement additionnel pour l’aide humanitaire au Yémen. Le NPD demande toutefois aux libéraux d’accompagner ce financement d’un arrêt immédiat du commerce des armes avec l’Arabie saoudite.

« Alors que le Canada se joint à la communauté internationale pour fournir une assistance désespérément nécessaire au Yémen, le pays continue cependant à exporter des armes en Arabie saoudite, le principal instigateur de la pire crise humanitaire au monde », a déclaré Linda Duncan, la porte-parole du NPD en matière de développement international.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies, 80 pour cent des Yéménites – soit 24 millions de personnes – ont besoin d’aide humanitaire, dont 14,3 millions de personnes qui ont des besoins pressants.

« Cela fait déjà quatre mois que le premier ministre a annoncé que son gouvernement réexaminait les permis en vigueur pour l’exportation d’armes en Arabie saoudite. Quand aurons-nous une décision à ce sujet? », a ajouté Hélène Laverdière, la porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères.

En dépit de demandes répétées du NPD, le gouvernement libéral refuse de prendre les mesures appropriées pour s’assurer que les armes fabriquées au Canada ne servent pas à engendrer la souffrance que notre aide est censée soulager. Nous demandons au gouvernement libéral de Justin Trudeau de faire preuve de détermination dans son soutien au peuple yéménite et de cesser toutes les exportations d’armes vers l’Arabie saoudite, comme l’Allemagne et d’autres alliés l’ont fait.