2 avril 2019

Le NPD dénonce les concessions de Justin Trudeau envers l’administration Trump sur le prix des médicaments

OTTAWA – Aujourd’hui, le porte-parole du NPD en matière de santé, Don Davies (Vancouver Kingsway) a critiqué le gouvernement libéral de Justin Trudeau pour avoir accepté des concessions dans l’Accord Canada–États-Unis–Mexique (ACEUM) qui feront augmenter le prix des médicaments au Canada d’au moins 169 millions $ une fois que l’accord sera en vigueur, avec des hausses chaque année par la suite.

« Le rapport du directeur parlementaire du budget révèle que les libéraux font intentionnellement payer les Canadiens et Canadiennes plus cher pour leurs médicaments juste pour calmer l’administration Trump et pour aider leurs amis des riches compagnies pharmaceutiques, a déclaré M. Davies. Le Canada arrive déjà au troisième rang des pays qui paient leurs médicaments brevetés le plus cher au monde, et il y a déjà des millions de personnes au pays qui ne sont pas en mesure de se procurer leurs médicaments d’ordonnance. Cela empirera gravement les choses. »

Dans un rapport publié aujourd’hui, le directeur parlementaire du budget constate que l’ACEUM fera augmenter le prix des médicaments parce qu’il prolonge la période de protection des données pour les médicaments biologiques innovateurs, la faisant passer de 8 à 10 ans. Cette mesure va retarder la concurrence des produits génériques de remplacement à plus bas prix, ce qui entraînera une hausse des prix d’au moins 169 millions $ d’ici 2029, soit la première année où ces dépenses additionnelles se produiront si l’accord est ratifié et mis en œuvre d’ici 2020.

« Cette concession va coûter plus d’un milliard de dollars aux Canadiennes et Canadiens dans les six premières années de son entrée en vigueur, a affirmé la porte-parole du NPD en matière de commerce international, Tracey Ramsey (Essex). Pourquoi les libéraux de Justin Trudeau continuent-ils à signer des accords commerciaux qui font augmenter le coût des médicaments d’ordonnance pour tout le monde au Canada? »
« En plus de ces hausses de prix, les libéraux de Justin Trudeau ont aussi laissé tomber les changements attendus depuis longtemps au Règlement sur les médicaments brevetés du Canada, qui auraient permis à la population canadienne d’économiser des milliards de dollars sur le prix des médicaments », a ajouté M. Davies.

Il y a deux ans, le gouvernement libéral avait promis de réformer le Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés afin de diminuer le prix des médicaments au Canada. Le budget de 2018 estimait que ces réformes allaient faire baisser le prix des médicaments de 12,6 milliards $ sur 10 ans. Ce plan devait démarrer le 1er janvier 2019, mais il a été reporté indéfiniment après que l’administration de Donald Trump eut inscrit le Canada sur une « liste de surveillance prioritaire » relativement à la protection des brevets.

« Le gouvernement libéral de Justin Trudeau préfère laisser les Canadiens et Canadiennes payer des prix astronomiques pour leurs médicaments – même si déjà des millions de personnes ne peuvent pas se les payer – plutôt que de mécontenter Donald Trump, a conclu M. Davies. Au Canada, les gens méritent un premier ministre qui va se lever pour les défendre lorsque c’est le plus important. Ils ont droit à un gouvernement qui a le courage de rendre les médicaments plus abordables pour tout le monde. »