18 juin 2019

Le NPD dépose un projet de loi inspiré du travail de Jack Layton

OTTAWA — Le chef adjoint du NPD et porte-parole en matière d’Environnement, Alexandre Boulerice, a déposé un projet de loi inspiré de l’héritage de Jack Layton, afin que le gouvernement fédéral s’acquitte de ses responsabilités dans la lutte aux changements climatiques.

« En début de semaine, la Chambre des communes a reconnu l’urgence climatique et la nécessité d’agir face à la crise environnementale. L’heure des beaux discours est terminée, il est temps de passer à l’action, a déclaré M. Boulerice (Rosemont—La Petite-Patrie). Aujourd’hui, c’est exactement ce que le NPD fait! Nous nous inspirons du travail de Jack Layton en proposant de rendre le gouvernement responsable, devant la population canadienne, de ses engagements internationaux dans la lutte climatique. »

Le projet de loi déposé aujourd’hui cherche à faire respecter les engagements internationaux du gouvernement canadien, peu importe qui est au pouvoir. Il s’agit donc de dépolitiser la question climatique.

« Le gouvernement libéral parle de la crise climatique, mais il maintient les objectifs conservateurs en matière d'émissions de gaz à effet de serre, achète un oléoduc et continue d'accorder des subventions d'un milliard de dollars à l'industrie pétrolière et gazière, a ajouté le député néo-démocrate Wayne Stetski (Kootenay - Columbia). Nous devons faire en sorte que, peu importe qui est pouvoir à l'avenir, la lutte contre les changements climatiques soit une priorité qui ne soit pas liée à la politique et que le gouvernement rende compte annuellement de ses succès ou de ses échecs. »

Ce projet de loi obligera le gouvernement à établir un plan quinquennal pour l’atteinte de ses objectifs de réductions des émissions de gaz à effet de serre. Une évaluation indépendante sera menée et déposée à la Chambre des communes annuellement. Jack Layton avait déposé un projet de loi en ce sens, en 2006, mais ce dernier était mort aux mains des sénateurs conservateurs.