23 janvier 2019

Le NPD endosse le Manifeste de bâle sur le désarmement et la sécurité durable

OTTAWA – Mercredi, la porte-parole du NPD en matière de développement international, Linda Duncan, et la porte-parole du NPD en matière d’affaires étrangères, Hélène Laverdière, ont formellement endossé le Manifeste de Bâle sur le désarmement et la sécurité durable. Les néo-démocrates demandent au gouvernement libéral d’appuyer ce manifeste, ce qui représenterait une étape importante dans le renouvellement du leadership du Canada en faveur de la réduction et l’éventuelle élimination des armes nucléaires. Ce leadership sur la scène internationale devrait s’appuyer sur une position de principe ferme dont la première manifestation serait la ratification par le Canada du Traité de l’ONU sur l’interdiction des armes nucléaires.

« Il est décevant de voir la réputation internationale du Canada concernant son soutien au désarmement nucléaire stagner sous le gouvernement libéral » a déclaré Mme Duncan, qui a demandé à répétition au gouvernement de signer le Traité de l’ONU sur l’interdiction des armes nucléaires et d’encourager ses efforts de ratification.

Le manifeste de Bâle demande aux États-Unis et à la Russie de s’abstenir de développer et de déployer des systèmes d’armement qui seraient en violation du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire (FNI). Il souhaite aussi résoudre un certain nombre de problèmes avec la mise en application du FNI, en plus de faire un plaidoyer en faveur du nouveau traité START, qui limite le nombre d’armes nucléaires des États-Unis et de la Russie. Ces mesures permettraient de réduire les risques posés par les armes nucléaires existantes et nous rapprocheraient de leur élimination complète.

« Les armes nucléaires sont une menace existentielle pour l’humanité. Dans un climat mondial de plus en plus incertain, il est plus important que jamais de travailler à l’éradication de ces armes. Le Canada doit répondre à l’appel et endosser ce manifeste », a ajouté Mme Laverdière.