9 avril 2019

Les Canadiens et Canadiennes veulent des mesures urgentes contre la pollution plastique

Le chef adjoint et porte-parole du NPD en matière d’Environnement, Alexandre Boulerice, et le porte-parole en matière de Pêches, océans et garde côtière, Gord Johns, ont fait la déclaration suivante :

« La pollution par le plastique est une crise de santé publique autant qu’une crise environnementale. Un récent sondage montre que la majorité des gens s'inquiète de l'impact des déchets plastiques sur l'environnement. Et la majorité des personnes croient que le gouvernement libéral de Justin Trudeau doit en faire plus!
Les néo-démocrates conviennent qu'il est urgent d'agir et que le Canada est à la traîne. Plusieurs pays prennent déjà des mesures concrètes pour lutter contre la pollution par le plastique en introduisant un plan visant à interdire les plastiques à usage unique. Mais le gouvernement libéral n'a pas réussi à mettre en place une stratégie et continue de ne prendre que des demi-mesures pour s'attaquer aux changements climatiques.
Comme élément d’une stratégie de réduction des déchets exhaustive, le NPD a déjà annoncé vouloir interdire les plastiques à usage unique partout au Canada d’ici 2022. Les néo-démocrates ont aussi fait adopter la motion M-151 qui demande l’élaboration d’une stratégie nationale afin de lutter contre la pollution par les plastiques à l’intérieur et en périphérie des milieux aquatiques.
Il est grand temps que le gouvernement libéral agisse comme un leader dans la lutte aux changements climatiques. Nous espérons qu'il se tiendra avec les néo-démocrates dans l'interdiction des plastiques à usage unique d'ici 2022. »