24 avril 2019

Les libéraux abandonnent les travailleurs et les retraités

HAMILTON – Le porte-parole du NPD en matière de pensions, Scott Duvall (Hamilton Mountain), est déçu des libéraux, qui ont finalement admis qu’ils n’allaient pas changer la loi afin de protéger les retraité.es lorsqu’une compagnie fait faillite. Il s’agit d’une trahison envers les travailleurs et travailleuses et les retraité.es.

« Pendant des années, les libéraux ont promis de protéger les pensions lorsque les compagnies font faillite. Quand Nortel et Sears ont déclaré faillite, des milliers de Canadiens et Canadiennes ont perdu leur emploi et leur pension, a dit M. Duvall. Même si ce genre de chose est arrivé sous des gouvernements conservateurs et libéraux successifs, les libéraux de Justin Trudeau ont démontré qu’il est plus important pour eux de protéger les intérêts des entreprises que les travailleurs et les retraité.es. C’est inacceptable ».

Le gouvernement libéral de Justin Trudeau est la cible de pression afin de modifier les lois depuis la faillite tragique de Sears Canada qui non seulement a fait disparaître des milliers d’emplois, mais qui a en plus fait en sorte que des milliers de retraité.es ont perdu jusqu’à 30% de la valeur de leur pension. Pour empirer les choses, les employé.es ont été licenciés sans compensation alors que les dirigeants de Sears se voyaient octroyer plus de 9 millions de dollars en bonus.

« Les libéraux ont fait de grande promesse en campagne électorale. Ils ont dit qu’ils allaient utiliser tous les outils disponibles pour protéger les pensions dans des cas de faillite comme Nortel et Stelco », a ajouté M. Duvall. « Depuis qu’ils ont été élus, ils n’ont rien fait à l’exception d’affirmer “surveiller la situation” et “consulter”. Cela ne règle pas le problème. »

Des changements à la règlementation sur les faillites contenus dans le budget de mars 2019 demandent aux participants à des procédures de faillite « d’agir de bonne foi », mais aucunes modifications n’ont été apportées aux lois existantes. Les pensions ne sont toujours pas protégées, et les attentes des travailleurs et travailleuses et des groupes de défenses des retraité.es n’ont pas été comblées.

En novembre 2017, M. Duvall a déposé un projet de loi d’initiative parlementaire qui protégerait les pensions en cas de faillite ou d’insolvabilité. Son projet de loi changerait les lois sur les faillites afin que les régimes de pension soient traités comme des créanciers garantis en cas de faillite. Cela garantirait que les régimes de pensions soient entièrement financés, contrairement à la situation actuelle sous le gouvernement libéral qui permet que les régimes déficitaires dévaluent les paiements mensuels de pension