7 août 2019

Les libéraux doivent s'assurer que l'approvisionnement en médicaments soit prospère au Canada

VANCOUVER – À la suite des reportages selon lesquels l'administration Trump autorisera l'importation de médicaments d'ordonnance du Canada aux États-Unis, le porte-parole du NPD en matière de santé, Don Davies, a écrit une lettre à la ministre libérale de la Santé, Ginette Petitpas Taylor, lui demandant d’expliquer comment son gouvernement entend s'y prendre pour que les médicaments nécessaires aux Canadien.nes ne s'épuisent pas.

« J'ai entendu de nombreux patients et fournisseurs de soins de santé s'inquiéter à juste titre de la possibilité d’une grave pénurie de médicaments dont les Canadien.nes ont besoin. C’est d’autant plus inquiétant considérant que les prix des médicaments sont en train de devenir incontrôlables en raison de décennies d'inaction du gouvernement fédéral et sachant que des millions de Canadien.nes n'ont aucune assurance médicaments en raison de l'absence de régime national d'assurance médicaments, » a écrit M. Davies.

Des experts se sont dits profondément préoccupés face au fait que les Canadien.nes n’auront potentiellement pas un approvisionnement suffisant en médicaments d'ordonnance en raison de cette mesure sans précédent de la Maison-Blanche. Cela pourrait avoir des répercussions sur des centaines, voire des milliers, de médicaments d'ordonnance, dont bon nombre sont vitaux pour un grand nombre de Canadiens et Canadiennes.

« Je vous demande, en tant que ministre de la Santé, de révéler immédiatement aux Canadiennes et Canadiennes les mesures précises que votre gouvernement prendra pour faire en sorte que tout le monde ait l'assurance que les médicaments dont ils ont besoin ne seront pas épuisés à la suite de cette décision soudaine de la Maison-Blanche, » a ajouté M. Davies.