19 août 2015

Thomas Mulcair dévoile son plan pour embaucher davantage de policiers de première ligne

Le chef du NPD, Thomas Mulcair, poursuit sa campagne pour le changement à Surrey où il a dévoilé son plan pour rendre nos communautés plus sûres en investissant dans l’embauche de policiers de première ligne.

« Ce n’est pas avec les promesses vides des conservateurs qu’on va combattre le crime. Ce dont on a vraiment besoin c’est d’ajouter des effectifs sur le terrain, a déclaré Thomas Mulcair. Le plan de Stephen Harper ne fonctionne pas. Malgré la rhétorique d’un gouvernement qui répète, depuis des années, qu’il va serrer la vis aux criminels, le nombre de policiers dans nos rues est en baisse. »

Le printemps dernier, Stephen Harper a promis que 100 agents de la GRC supplémentaires s’ajouteraient à ceux déjà présents à Surrey pour aider à lutter contre la circulation des armes à feu et la violence des gangs de rue, mais il ne l’a pas fait. Cela vient s’ajouter au fait qu’il n’a pas respecté sa promesse d’ajouter jusqu’à 2 500 policiers de plus dans les communautés au Canada.

Afin d’aider les forces policières à protéger nos communautés, un gouvernement du NPD collaborera avec les provinces, les territoires, les municipalités et les Premières Nations pour fournir un financement stable et continu afin d’assurer la présence de 2 500 nouveaux policiers dans nos rues sur une base permanente. Pour atteindre cet objectif, le NPD rétablira le Fonds de recrutement de policiers que Stephen Harper a aboli, en y investissant 250 millions $ au cours des quatre prochaines années financières, suivis d’un financement permanent et continu de 100 millions $ par année.

M. Mulcair a fait cette annonce en compagnie de Garry Begg, ex-agent de la GRC à Surrey et candidat du NPD dans Fleetwood—Port Kells. M. Begg est un policier chevronné qui a travaillé pendant plus de 38 ans pour protéger les résidents de Surrey et pour assurer la sécurité publique.

« Le plan de Stephen Harper ne fonctionne pas. Les conservateurs mettent les Canadiens en danger en ne tenant pas leur promesse d’embaucher davantage de policiers », a déclaré M. Mulcair.

« Nous sommes reconnaissants du fait que le Nouveau Parti démocratique accorde une si grande importance aux services de police publics. Nous appuyons l’investissement considérable dans les services de police de première ligne, proposé par le NPD, qui aura sans aucun doute un impact positif à long terme sur la sécurité publique. » -Tom Stamatakis, président, Association canadienne des policiers